Maroc

Jeunes et ambitieuses, voici les huit finalistes de Women in Africa

Mariam Minhaj, cofondatrice de M4Nature
Consultante en valorisation des produits de terroir et des savoir-faire locaux du Maroc, Mariam Minhaj est docteur en chimie et biologie des substances naturelles. Sa startup «M4Nature», exploite les substances naturelles et bioactives du terroir marocain en produisant des produits de bien-être, à utilisation cosmétique et alimentaire.  La philosophie de M4Nature est la valorisation des produits de terroir, notamment ceux du patrimoine marocain, tout en assurant un bon rapport qualité/prix. Mariam Minhaj est accompagnée par Meryem Chami, DG d’AXA Assurance Maroc.

Yasmine Jtioui, fondatrice de  Jobwinwin
Yasmine Jtioui se définit comme une femme battante, persévérante et surtout passionnée. Riche de ses 17 années d’expérience dans le monde de l’entreprise, elle en a consacré 12 au domaine des ressources humaines où elle a occupé différents postes. Jobwinwin est un projet qui s’inscrit dans la continuité de sa carrière. Il s’agit d’une application dont l’objectif est de réinventer le recrutement et de faciliter la rencontre entre candidats et recruteurs. Le tout, avec équité et célérité, tout en restant simple et surtout fun. Imad Haddour, Managing Director Africa Inetum est le mentor de Yasmine.


Souhair Bouallala,  fondatrice de Bebdary
Après plus de sept ans passés à la direction financière d’un grand groupe français à Paris, Souhair Bouallala a décidé de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. Elle a créée Bebdary, une application mobile dédiée à l’univers du bien-être quotidien qui met à l’honneur les petits créateurs, en particulier les femmes, dans les domaines culinaire, sportif, mode/déco et les soins de beauté. Son ambition est d’avoir un impact économique et social positif sur la valorisation du travail des petits prestataires et des femmes créatrices. C’est Younes El Mechrafi, DG de la MDJS qui l’épaule.

Fatima-Zohra Hakam,  fondatrice de Zora
Après avoir obtenu son MBA à l’Université Bentley de Boston, Fatima-Zohra Hakam a décidé de s’immerger dans l’industrie du chocolat, en travaillant comme Responsable Marketing pour le Fine Cacao and Chocolate Institute et assistante de recherche à l’Université Harvard. Elle a, également, exercé en tant qu’assistante administrative pour Zorzal Cacao, une ferme de cacao biologique en République Dominicaine. La vision de Fatima-Zohra est de créer une entreprise de chocolat biologique, de bout en bout inclusive, qui fait appel à des femmes entrepreneures, de la ferme à l’usine, en veillant à ce que les agriculteurs obtiennent un revenu adéquat et en soutenant une croissance durable. Son mentor est Abdou Soulèye Diop, Managing Partner, Mazars Audit & Conseil

Aida Kandil, fondatrice de MyTindy
Aida Kandil est une serial entrepreneure, passionnée par la création de solutions Win-Win. Elle est persuadée que la technologie peut faire du monde un meilleur endroit lorsqu’elle est utilisée avec précaution. Elle a créé MyTindy.com en 2019, une plateforme numérique 100% marocaine qui permet aux clients du monde entier d’acheter directement auprès de l’artisan marocain et d’être livrés chez eux. MyTindy forme et accompagne les artisans dans leur transition numérique et leur permet de promouvoir leur activité à l’international. MyTindy s’est associé au ministère du Tourisme et de l’artisanat pour embarquer plus d’artisans et atténuer les difficultés liées à la pandémie. Son mentor est Samia Terhzaz, DG délégué de la CGE.

Hasna Afounnas, fondatrice de la start-up Iziproteine
Hasna Afounnas est diplômée en management et gestion des entreprises. Elle a développé, avec son associé Moustapha Moustahfid, un élevage d’insectes pour le traitement des déchets organiques agroalimentaires et ménagers. L’utilisation de larves d’insectes, dans un procédé de valorisation, permet de recycler des matières organiques résiduelles dans le but de leur donner une valeur ajoutée. Les résidus se transforment en matières fertilisantes et peuvent être utilisés dans l’industrie de l’alimentation animale et dans plusieurs autres débouchés industriels. Iziproteine lutte ainsi contre la rareté des ressources avec une empreinte carbone quasi-nulle. Elle est accompagnée par Mouna Daoudi, DG de Stop Hunger.

Salma Bougarrani, cofondatrice de Green Watech
Salma Bougarrani est titulaire d’un doctorat en traitement avancé de l’eau de l’Université Med V et de l’université de Leipzig (Allemagne). En 2015, elle a rejoint l’Institut de technologie chimique de cette dernière en tant que chercheuse. Sa startup, Green Watech, offre une nouvelle solution économique et efficace pour le traitement et la réutilisation des eaux usées destinées à l’irrigation des légumes propres à la consommation humaine. Green Watech travaille à réduire les effets des rejets d’eaux usées (maladies de l’eau), à protéger les ressources en eau (souterraine et de surface) et à accroître la sensibilisation à la préservation de l’environnement. Son mentor est Aziz Nahas CEO, de Kensai Asset Management.

Rhita Benjelloun, fondatrice de Rhita créations
Rhita créations est une marque de bijoux contemporains s’inspirant de la culture et des symboles marocains. L’entreprise a été fondée par Rhita Benjelloun, architecte de formation, reconvertie dans la joaillerie contemporaine. Jeune entreprise de six personnes, elle se veut éthique et responsable. Les matières premières sont issues du Maroc et toute la chaîne de production des bijoux est contrôlée en interne. L’entreprise forme les jeunes Marocains désirant s’orienter vers des métiers manuels. Ghita est encadrée par Taoufik Aboudia, co-fondateur & DG de Emerging Business Factory.

Tilila El Ghouari / Les Inspirations ÉCO

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page