Maroc

ISGA : le passage à l’e-learning bien maîtrisé (Enseignement 4/8)

L’ISGA a été avant-gardiste et a mis en place, dès 2017, un système d’e-learning performant, qui a trouvé tout son intérêt dans cette période de crise sanitaire et d’enseignement à distance.

L’apprentissage en ligne, au 21e siècle, est devenu un vecteur incontournable de développement des compétences. Dans les pays développés ayant réussi leur révolution numérique, l’e-learning est omniprésent à tous les niveaux de l’apprentissage. Des formations diplomantes de haut niveau sont entièrement assurées en ligne par des écoles et universités avec, à la clé, des diplômes reconnus par l’État. L’Institut Supérieur d’ingénierie et des Affaires (ISGA) a saisi cette opportunité bien avant la crise sanitaire. En effet, le groupe a mis en place depuis plusieurs années déjà un système d’e-learning performant. Lancé en 2017, ce système a fait de l’ISGA, dans le domaine de l’enseignement supérieur privé, l’établissement précurseur dans l’e-learning au Maroc. «Le système e-learning à l’ISGA s’est déployé d’une façon séquentielle, car chaque étape est cruciale pour la réussite d’un tel projet. Ainsi le déploiement a connu plusieurs phases», explique Mohamed Diouri, fondateur du Groupe ISGA.


L’e-learning adopté en plusieurs phases
Le groupe a initié la création d’un département e-learning dont le responsable, un docteur-ingénieur certifié en «Blended-Learning», a piloté avec un ensemble de collaborateurs, le projet d’implémentation d’une plateforme d’enseignement à distance adaptée aux besoins de l’école. Le groupe a également procédé à l’accompagnement des professeurs, du staff administratif en les sensibilisant sur l’importance de la mise en place d’un système d’enseignement à distance. «L’objectif étant de diluer toute résistance au changement, comme c’est le cas dans toute organisation dès lors que le changement est à l’ordre du jour», assure le fondateur de l’ISGA. Ensuite est venue l’étape de la formation des opérateurs à l’instar des professeurs et du staff administratif. La dernière étape a consisté en la mise en marche de la plateforme selon un système pédagogique «mixte» et les résultats ont été extrêmement concluants. «Partant de ce fait, la mise en place du système e-learning à l’ISGA, en 2017, a été incontestablement bénéfique pendant le confinement, car toutes les parties concernées, étudiants, professeurs et staff administratifs étaient déjà largement initiés à l’enseignement à distance. La transition s’est effectuée à l’ISGA sans la moindre difficulté», renchérit Mohamed Diouri.

Adaptation à la crise sanitaire
Durant le confinement, le groupe ISGA a pu transformer, en quelques jours, la totalité de ses enseignements à distance en mode «Blended-Learning», en utilisant la plateforme Moodle personnalisée, dont il disposait depuis trois ans. De ce fait, le passage de cours en présentiel à des cours à distance, à l’ISGA, s’est opéré naturellement pour les étudiants. «La technologie utilisée est en phase avec l’enseignement à distance et ne correspond aucunement à une technologie traditionnelle comme le mail ou WhatsApp qui sont certes des outils de communication efficaces, mais complètement inadaptés pour en faire un canal de transmission des cours dans le cadre d’un enseignement à distance», affirme le patron de l’ISGA. La plateforme d’apprentissage en ligne Moodle de l’ISGA est dotée d’une panoplie de ressources pédagogiques et d’activités de communication, d’évaluation et de tutorat pour la formation des étudiants. Ainsi, l’expérience de l’enseignement à distance à l’ISGA a été concluante grâce à l’implication du corps professoral de l’ISGA, de son staff administratif, ainsi qu’à l’assiduité des étudiants. Cela a permis une continuité pédagogique des enseignements, sans enregistrer d’incidents notables. «Ceci a été corroboré par la réalisation d’une enquête de satisfaction menée auprès des étudiants, ayant révélé que 87% d’entre eux étaient très satisfaits des enseignements en mode e-learning», précise Diouri. D’ailleurs, 91% des sondés ont affirmé être favorables à l’enseignement à distance pour an prochain avoir des cours à distance pour certaines matières.

Des lacunes à combler pour le secteur
Si des établissements de l’enseignement supérieur réussissent à se positionner dans de nouvelles pratiques à haute valeur ajoutée pour le secteur, mais aussi pour les étudiants, il reste encore beaucoup à faire. «Le Maroc se doit de consolider ses acquis en matière d’e-learning afin de réussir son immersion dans l’ère de la révolution digitale. En effet, l’e-learning n’a pas encore atteint sa maturité, mais avec de la volonté on peut dépasser tous les handicaps qui freinent son développement», martèle Mohamed Diouri. Pour lui, le ministère de tutelle a, certes, introduit l’e-learning comme outil d’apprentissage dans le Cahier des normes pédagogiques nationales, «mais il n’en demeure pas moins qu’il s’agit encore d’une introduction timorée et à dose homéopathique qui ne permettra pas à terme une entrée avec force dans l’ère de la digitalisation». L’implémentation de l’e-learning dans le système de formation national pourrait se faire progressivement. Mais dans l’enseignement supérieur, il pourrait être généralisé dès à présent, puisque la crise de la Covid-19 a bel et bien montré que les enseignants ont en, en grande partie, maîtrisé les rouages et les apprenants, de leur côté, ont fait preuve d’une grande adaptation. Aujourd’hui, en cette phase cruciale de déconfinement, «nous devrions faire un choix décisif pour le devenir de notre système de formation et d’éducation: ou nous nous frayons un chemin afin de consolider nos acquis dans le domaine du e-learning ou nous l’abandonnons», affirme le top management de l’ISGA. Dans le dernier cas de figure, s’il arrivait que l’e-learning tombe dans les oubliettes ou même s’il reste exceptionnellement accepté dans une proportion négligeable, notre système de formation et d’éducation accuserait vraisemblablement un retard, impossible à combler.

Sanae Raqui / Les Inspirations éco Docs

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page