Maroc

Investissements publicitaires. Anouar Sabri : «La tendance est à la reprise pour le secteur»

Anouar Sabri. PDG Imperium

Quels sont les aspects qui ont changé, en termes d’investissements publicitaires, par rapport à ramadan 2020 ?
Les investissements publicitaires ont connu, cette année, une hausse notable par rapport à ramadan 2020, de l’ordre de 45%. Ceci dit, cette forte tendance haussière doit être analysée au regard du contexte actuel en raison de la pandémie de Covid-19. Comparée aux indicateurs de l’an dernier, où l’étude d’Imperium avait relevé une baisse drastique de 36% des investissements publicitaires, la période de ramadan 2020 correspondait au confinement total du pays et à l’arrêt quasi total de nombreux secteurs de l’économie. Le taux de cette année 2021 doit donc être interprété comme un retour à la normale.


En tant qu’opérateur du secteur, comment jugez-vous les investissements publicitaires à la lumière de la crise sanitaire ?
Les indicateurs des investissements publicitaires (IP) de cette première quinzaine de ramadan sont un signe annonciateur de reprise du secteur. Bien que ramadan soit habituellement une période de hausse des IP en raison des très fortes audiences sur certains médias -comme la télévision- et des taux à la hausse de la plupart des branches de l’économie, on peut dire que le secteur de la publicité est en passe de voir le bout du tunnel.

Selon vous, le retour à la normale est-il proche ? Quels indicateurs le confirmeraient, le cas échéant ?
Les indicateurs sont déjà là, puisque nous retrouvons des taux d’investissement en forte hausse, mais il faudra attendre de connaître les chiffres des IP de la période post-ramadan afin que cette reprise que nous appelons de tous nos vœux se confirme. Une précédente étude d’Imperium indique à ce propos que l’indice de confiance des Marocains s’élevait à 67%, après les 4 premières semaines de l’opération de vaccination.

Sanae Raqui / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page