Maroc

Intaliq by CGEM: le patronat chouchoute les entrepreneurs

La Confédération générale des entreprises du Maroc a annoncé le lancement d’«Intaliq by CGEM», une plateforme digitale spécialement dédiée à l’entrepreneur marocain. 

Après cinq ans de gestation, la plateforme «Intaliq by CGEM» a été lancée en grande pompe, vendredi dernier, par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), lors d’un événement organisé en présence de Chakib Alj, président de la CGEM, de Patricia Llombart Cussac, ambassadrice de l’Union Européenne (UE) au Maroc, ainsi que de plusieurs acteurs de l’écosystème entrepreneurial national. Intervenant à cette occasion, le ministre de l’Inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences, Younes Sekkouri, a souligné l’importance de l’orientation dans la réussite de l’acte d’entreprendre, notant que l’innovation et l’entrepreneuriat ne sont plus des choix pour le Maroc, mais bien des déterminants de la prospérité.

Après avoir rappelé que plus de 80% du tissu économique national est constitué de TPME, le ministre, qui s’exprimait en visioconférence, a fait montre de la prédisposition de son département d’accompagner les initiatives en faveur de l’auto-entrepreneur et de la petite entreprise, en tant que priorité du programme gouvernemental. S’exprimant lors de cette cérémonie, marquée par des sessions d’échanges avec des entrepreneurs opérant dans différents secteurs, et issus de différentes régions du Royaume, le président de la CGEM a souligné que «Intaliq by CGEM» se veut une plateforme inclusive puisqu’elle s’adresse aux jeunes porteurs de projets, aux startups et aux TPE de tous horizons. Elle est aussi évolutive dans la mesure où elle sera alimentée en permanence par tous les contributeurs nationaux et régionaux».

Une plateforme pensée pour les entrepreneurs
Réalisée avec l’appui financier de l’Union Européenne et les contributions de la Région Casablanca-Settat, de la Fondation OCP et de la Banque mondiale, cette nouvelle plateforme digitale, disponible en arabe et en français via «www.intaliq.ma», a pour principal objectif d’accompagner les porteurs de projets et les entrepreneurs marocains dans la création, le développement et la gestion de leurs sociétés. À travers cet outil, la CGEM ambitionne d’établir un guichet unique destiné aux chefs d’entreprises pour s’informer, se former et être orientés. Chakib Alj a assuré, dans ce cadre, que l’objectif de la CGEM est «d’encourager, in fine, l’entrepreneuriat, de donner envie aux Marocains de tous âges de se lancer, de poursuivre leur passion et de contribuer ainsi à la relance et à la croissance de notre économie, comme souligné dans le rapport sur le Nouveau modèle de développement. Le Maroc a, aujourd’hui plus que jamais, besoin que ses talents investissent, innovent et créent de la valeur ajoutée. C’est notre rôle de les soutenir».

De son côté, Patricia Llombart Cussac, a affirmé que «l’Union européenne et le Maroc sont engagés, dans le cadre de leur partenariat de prospérité partagée, à stimuler l’énergie d’entreprendre des TPME». Justement, en accord avec cette vision commune, le programme Maroc/UE de coopération pour la compétitivité et la croissance verte appuie la plateforme Intaliq destinée aux entrepreneurs. «Cette plateforme numérique, moderne et riche en contenu, favorisera l’accompagnement des TPME, si importantes pour l’emploi, l’innovation et la croissance économique» a-t-elle assuré. «Intaliq by CGEM sera complémentée par la mise en place des “Académies de l’Entrepreneur”. Il s’agit d’instituts de formation à l’entrepreneuriat, notamment à travers le mentoring, qui seront déployés sur plusieurs régions du Maroc, en partenariat avec le ministère de l’Inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page