Maroc

Instituteurs stagiaires tabassés : Benkirane était au courant

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco
Les forces de l’ordre avaient dispersé par la force la manifestation des instituteurs stagiaires à Casablanca./DR

Mohammed Hassad, le ministre de l’Intérieur, a déclaré ce mardi 12 janvier lors d’une session ordinaire à la Chambre des représentants que l’intervention musclée des forces de l’ordre jeudi dernier à Casablanca contre les instituteurs stagiaires était «légale». L’intervention a été faite après des instructions gouvernementales.

Le ministre de l’Intérieur a affirmé mordicus devant les parlementaires que le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, était au courant de l’intervention des forces de l’ordre contre les instituteurs stagiaires des Centres régionaux des métiers de l’éducation et de la formation (CRMEF) à Casablanca.


Pour Mohamed Hassad, cette manifestation n’était pas légale puisque les organisateurs, n’ont pas eu d’autorisation auprès des autorités locales ou régionales pour organiser leur sit-in. Le ministre de l’Intérieur a fait savoir, comme dans un précédent communiqué, que les instituteurs stagiaires «ont provoqué les forces de l’ordre et qu’ils servent l’agenda d’une organisation». Hué par des parlementaires qui revendiquaient le nom de «l’organisation», le ministre s’est contenté de rétorquer : «mais voyons, vous la connaissez !».

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page