Maroc

Inauguration de projets de développement de plus de 223 MDH

Des projets de développement à caractère socio-économique d’une valeur de 223 millions de DH ont été lancés ou inaugurés dans la province de Taounate, à l’occasion de la célébration du 19e anniversaire de l’accession de du Roi Mohammed VI au Trône.

Ces projets, qui s’inscrivent dans le cadre du programme de réduction des disparités sociales et territoriales en milieu rural, de l’Initiative nationale pour le développement humain et ceux financés par des établissement publics ou des collectivités territoriales, concernent les secteurs de l’équipement, du transport, de la logistique, des infrastructures de base, de l’enseignement et de la santé.


Ainsi, le gouverneur de la province de Taounate, Hassan Belhadfa, et la délégation l’accompagnant, a donné le coup d’envoi à une série de projets d’infrastructure routière d’un coût global de 91 MDH. Il s’agit de quatre projets de construction de routes, en l’occurrence celle relian Oulad Kaddour et ouled Ali, la route régionale n°419, la route provinciale n°5300 et la route provinciale n°5311 entre Ghafssay et Ourdzagh. Financés par le fonds de développement rural et le Conseil de la région Fès-Meknès, ces projets vont mobiliser des investissements de 64,8 MDH.

Ces projets concernent également l’aménagement de deux routes, respectivement dans la commune de Sidi Mhamed Bellahcen et celle de Lakhlalfa, pour un coût de 13,5 MDH.

Dans le cadre du renforcement des infrastructures de la province, un pont a été à cet effet inauguré sur Oued Amzaz, lequel a coûté 12,6 MDH.

Au volet Enseignement, les travaux de construction de deux lycées à Ouled Daoued et Lakhlalfa et deux autres dans les communes de Sidi Mhamed Bellahcen et Kissan ont été lancés. Une enveloppe budgétaire de 56 MDH a été débloquée pour leur réalisation.

S’agissant des projets d’appui des secteurs sociaux, financés par l’INDH, deux projets ont été inaugurés dans le secteur de la santé. Il s’agit d’un centre de santé urbain à Taounate (1 MDH) et une maison de maternité à Bni Wlid (860.000 DH).

Toujours dans le cadre de l’INDH, un montant de 404.000 DH a été consacré au soutien des activités génératrices de revenus, notamment en faveur de l’association des arts de coiffure et de beauté et des marchands d’escargots.

En matière de promotion de la jeunesse et du sport, il a été procédé à la pose de la première pierre pour la construction d’un complexe socio-éducatif et sportif à Bni Wlid pour un investissement global de 25 MDH.

A Tissa, un centre de protection civile, financé par les conseils provincial et communal, a été inauguré. Il a mobilisé un budget de 2,6 MDH.

A Ghafssay, qui bénéficie d’un vaste programme de mise à niveau, des projets de développement de 41,7 MDH ont été lancés. Il s’agit de la construction d’un centre commercial (3,6 MDH), l’aménagement d’une zone d’activités économiques (14,3 MDH), la mise en place d’un espace de vente de céréales (3,5 MDH), la construction et l’aménagement d’une route (10,3 MDH) et la création d’une maison de culture (10 MDH).

Enfin, un complexe d’artisanat devra voir le jour dans la commune de Bibane pour un coût de 1,6 MDH.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page