Maroc

Immobilier en Espagne : la demande marocaine cartonne

Les Marocains représentent la seule nationalité dont la part des achats de biens immobiliers espagnols n’a cessé de croître au cours des cinq dernières années. La deuxième vague de la pandémie de coronavirus n’a pas affecté la demande nationale en immobilier espagnol.  

Malgré une baisse de 19% des transactions conclues par les Marocains concernant des propriétés en 2020 sur le marché espagnol, ceux-ci constituent la seule nationalité dont la part des achats est en constante évolution depuis cinq ans. C’est ce que constate le courtier immobilier espagnol Tranio dans une dernière étude, dont nous avons l’exclusivité. En effet, en 2020, les Marocains ont acheté 3.166 maisons et appartements espagnols, ce qui représente 6,74% des transactions réalisées par les étrangers en Espagne. Dans l’étude, les analystes de Tranio expliquent l’évolution des transactions marocaines sur le marché immobilier espagnol.


Le poids des achats marocains en hausse
L’étude est confortée par les dernières statistiques publiées dans le rapport de Registradores de España, le registre foncier espagnol. Ce dernier souligne que l’augmentation du poids des acquisitions immobilières marocaines (+12% en 2020) est justement l’aspect le plus marquant de ces récentes statistiques. Ainsi, au titre du 4e trimestre 2020, les Marocains ont augmenté leur part dans l’achat de biens immobiliers en Espagne de 16%, atteignant ainsi une part de 6,74% dans la répartition globale des transactions immobilières réalisées en Espagne par les étrangers l’an dernier. Le Maroc est désormais le 4e acheteur étranger dans le secteur immobilier espagnol, après le Royaume-Uni (13,05%), la France (8,16%) et l’Allemagne (7,75%).

Comment expliquer l’intérêt des Marocains ?
Historiquement, Tranio explique que «les Marocains se sont installés en Espagne en raison de la proximité géographique et des similitudes culturelles résultant d’une partie de l’occupation coloniale espagnole du Maroc». De plus, ils constituent aujourd’hui la plus grande communauté d’expatriés en Espagne. En janvier 2020, on y recensait 864.546 résidents marocains, selon l’Institut national des statistiques d’Espagne, ce qui représente 1,82% de la population totale du pays. Tranio explique également l’intérêt des Marocains pour le marché immobilier espagnol par le fait que «l’achat d’un bien immobilier espagnol d’une valeur de 500.000 euros ou plus permet aux étrangers d’obtenir un Golden Visa, avec lequel ils peuvent voyager librement au sein de l’Union européenne». Justement, et contrairement au permis de séjour habituel, le Golden Visa espagnol ne nécessite pas de résider dans le pays pendant 183 jours par an, ce qui incite de nombreux investisseurs à s’intéresser de plus près à l’immobilier espagnol. Ksenia Kolesnikova, experte immobilière de Tranio à Alicante, note qu’en ce qui concerne les prix de l’immobilier en Espagne, ceux-ci ont connu une hausse insignifiante en 2020. Elle indique dans ce sens que «si, habituellement, les prix en Espagne augmentent de 6 à 7% par an, en 2020, les prix n’ont enrégistré qu’une hausse timide». D’ailleurs, selon la spécialiste, aucune croissance des prix n’est attendue sur le marché immobilier espagnol en 2021.

Situation du marché
Le courtier immobilier précise que le nombre d’achats de maisons et d’appartements espagnols par des non-résidents a accusé une diminution de 25% en 2020. Au cours de l’année précédente, les étrangers ont acquis 46.200 maisons et appartements espagnols, alors qu’en 2019, ce nombre atteignait presque les 62.000 unités. À noter que les villes les plus populaires, au cours du 3e trimestre de l’année précédente, ont été Madrid, Barcelone, Alicante, Malaga et Valence.

Carte de visite

Tranio est un courtier immobilier international ayant une vaste expertise des marchés immobiliers. Son équipe d’analystes et de rédacteurs produit et partage régulièrement un contenu à forte valeur ajoutée sur le secteur. Ses articles, études de marché et conseils d’experts ont été publiés dans des médias de renommée internationale comme Forbes, Bloomberg, et bien d’autres.

Sanae Raqui / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page