Maroc

Habitat : Benabdallah fait son bilan

Nabil Benabdallah, ministre de l’Habitat et de la politique de ville./DR

Loin du tollé suscité pour sa récente sortie médiatique, en tant que secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme, Nabil Benabdallah a enfilé sa casquette de ministre de l’Habitat et de la politique de ville pour présenter le bilan 2012-2016 de son département.
 
Nabil Benabdallah a présenté, ce jeudi au siège de son ministère, le bilan 2012-2016 de son département. «En matière d’habitat, la réduction du déficit en logement, les programmes et les actions menées par le département ont permis de réduire ce déficit de 50%, le ramenant de 800.000 en 2012 à 500.000 unités à fin 2015», a affirmé le ministre. Et d’ajouter que cette tendance permettra d’atteindre un niveau du déficit avoisinant les 400.000 unités à fin 2016.


Sur le programme «Villes sans bidonvilles», Benabdallah soutient qu’entre 2012 et 2016, 12 villes ont été déclarées sans bidonvilles. Ceci a ainsi permis l’amélioration des conditions d’habiter de 98.860 ménages et 64.420 autres ménages pourront bénéficier des projets en cours d’exécution.

À propos de la mise à niveau urbaine et de la restructuration de quartiers non réglementaires, Nabil Benabdallah avance que «près de 560.000 ménages ont vu leurs conditions d’habiter s’améliorer à travers la généralisation de l’accès aux équipements de base, l’amélioration du cadre bâti, et de la qualité des espaces urbains dans les villes».

Le ministre est également revenu, dans son bilan, sur la politique de la ville. Dans ce cadre, soutient-il, «128 projets ont été conventionnés avec un montant global de 55,5 MMDH dont 14,05 MMDH (soit 25%) financés par le ministère de l’Habitat et de la politique de la ville». 

Nabil Benabdallah n’a pas manqué d’évoquer le cadre législatif, réglementaire et technique. Selon le ministre des actions ont été réalisées dans ce sens. Elles ont notamment visé la promotion des mesures de sécurité, de qualité et de durabilité dans l’acte de construire ainsi que le renforcement de l’arsenal juridique, et la promotion des entreprises marocaines et l’organisation et l’accompagnement des salons professionnels.

Par ailleurs, le ministre a fait savoir que les crédits immobiliers sont en hausse constante et l’emploi dans le secteur a connu un regain de dynamisme dès 2014, atteignant le million d’employés en 2015.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page