Maroc

Guelmim-Oued Noun. L’offre de formation se renforce

Cinq conventions pour le renforcement de l’offre de formation ont été signées par l’Académie régionale d’éducation et de formation (AREF) de Guelmim-Oued Noun. Un budget de près de 300 MDH a été alloué pour la réalisation des projets.

Cinq conventions de partenariat pour le renforcement de l’offre de formation, portant sur un budget de 298 MDH, ont été signées, samedi à Guelmim en marge du Conseil d’administration de l’Académie régionale d’éducation et de formation (AREF) de Guelmim-Oued Noun, présidé le ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saaïd Amzazi.


La première convention a été signée entre le ministère de l’Éducation nationale, la wilaya de la Région Guelmim-Oued Noun, le Conseil régional et l’Université Ibn Zohr d’Agadir, pour la création d’une faculté des sciences économiques et la transformation de l’actuelle École supérieure de technologie en École nationale des sciences appliquées, pour une enveloppe de 80 MDH.

Une autre convention a été signée par les mêmes partenaires pour la création de l’École nationale de commerce et de gestion, pour un budget de 60 MDH, alors que la 3e convention, conclue entre le ministère de l’Éducation nationale, la wilaya, le conseil régional, la province de Sidi Ifni et l’Université Ibn Zohr, porte sur la création d’une École supérieure des sciences appliquées à Sidi Ifni, dont le coût est estimé à 75 MDH. La province d’Assa-Zag aura, elle aussi, une faculté pluridisciplinaire, en vertu d’une convention adoptée par le ministère de tutelle, la wilaya de la Région Guelmim-Oued Noun, le conseil régional, l’université d’Agadir et le Conseil provincial d’Assa-Zag, pour un investissement de 81 MDH.

La 5e convention, signée par le conseil régional et l’AREF de Guelmim-Oued Noun, vise le renforcement de l’offre éducative par la création d’un centre de classes préparatoires à Guelmim, pour un budget de 2,84 MDH. Ces infrastructures universitaires s’inscrivent dans le cadre de la dynamique de développement que connaissent toutes les provinces du Sud, de par l’importance du rôle de l’université en tant que levier du développement scientifique et technologique dans le progrès de tous les pays.

Sami Nemli avec MAP

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page