Maroc

Green Tech Valley : SMI mise sur le green

Pour un investissement de 2,5 MMDH, la filiale de Marita group lance un projet immobilier unique et respectueux de l’environnement. 


C’est un concept totalement en rupture avec les projets immobiliers classiques. La Green Tech Valley est une nouvelle cité d’affaires et de loisirs, lancée jeudi dernier à Rabat, par la Société Marita immobilière (SMI) filiale de Marita Group. Pour un investissement de 2,5 MMDH, sur trois ans, le megaprojet sera réalisé sur une superficie de 3,5 hectares dont 150.000 m² en surface au plancher. Les travaux démarreront au premier trimestre 2016, pour une livraison prévue fin 2018. Il faut dire que le zoning du projet joue en sa faveur : au cœur du quartier d’affaires Bab Al Bahr, sur la rive nord du Bouregreg, le long du nouveau pont Hassan II et en face de la nouvelle Marina de Salé.

D’ailleurs Adil Khayame, DG délégué de SMI, tient à souligner que le projet apporte une emprunte économique et sociale durable. Des bâtiments intelligents avec un usage optimal et une redistribution de l’énergie, des véhicules électriques dotés de bornes d’approvisionnement au sein de la cité en partenariat avec Schneider Electric, des matériaux ecodurables, des jardins suspendus, autant d’innovations qui font rêver et invitent à la découverte. Le complexe comptera aussi un Green mall de 120 boutiques qui sera éclairé en LED bleu, ce qui permettra aux plantes, qui y seront abondantes, de respirer et garantir ainsi un climat sain. Le vitrage du mall produira de l’énergie à partir de la lumière ambiante. Pas de souci pour le parking qui compte 1.300 places.

L’ambition est d’attirer 3,2 millions de visiteurs par an. Le quartier d’affaires sera, quant à lui, ouvert aussi aux administrations qu’aux entreprises du privé. Le projet a connu l’adhésion d’experts mondiaux ainsi que le soutien stratégique de la Banque islamique de développement (BID), partenaire du groupe, depuis déjà longtemps. Pour Rachid Smidi, DG délégué de Marita Group, il est dans l’ADN du groupe de mettre son expérience industrielle mondiale au profit d’un projet aussi prometteur et surtout durable. Pour Rahhal Boulgoute, PDG de Marita Group, la Green Tech Valley se veut un modèle de développement basé sur une vision de valorisation de l’ensemble des parties prenantes, à commencer par le citoyen. 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page