Maroc

Grande distribution : Label’Vie va booster son sourcing local

Le groupe Label’Vie vient de signer une convention de partenariat avec le ministère de l’Industrie et du commerce dans le but de développer le sourcing local et le porter à 80% pour le groupe.

La situation sanitaire a lourdement impacté l’économie mondiale et perturbé les chaînes d’approvisionnement. Les anciennes stratégies de sourcing qui permettaient aux entreprises de s’approvisionner à des coûts compétitifs sont désormais remises en cause. Cette crise a ainsi obligé les achats à réagir rapidement pour répondre à des enjeux à court terme de rupture de stocks ou de trésorerie, les poussant à se réinventer. Parmi les entreprises ayant décidé de revoir leur stratégie figure le groupe Label’Vie qui suit les traces de Marjane Holding. Lundi dernier, à Rabat, le président du conseil d’administration, Zouhair Bennani, et le ministre de l’Industrie et du commerce, Ryad Mezzour, ont signé une convention de partenariat pour le développement du sourcing local. Ce partenariat a pour objectif de satisfaire les besoins du marché local à travers un processus continu de substitution aux importations visant à développer les produits locaux et la promotion de la fabrication locale. «Le développement du sourcing auprès des industriels locaux s’inscrit dans les priorités du gouvernement qui a pour socle les Hautes Orientations Royales visant à mettre en œuvre le Nouveau modèle de développement.

Soutenir la relance économique
Cela répond à la volonté nationale de promouvoir une production locale compétitive dans la perspective du renforcement de la souveraineté industrielle et commerciale de notre pays», indique le ministre de l’Industrie. Ainsi, le groupe Label’Vie a pour objectif de porter le taux de son sourcing Maroc en produits de marque de distributeur (MDD) à 80%. Pour ce faire, il se concentrera sur les produits finis textiles, agro-alimentaires, de grande consommation ainsi que les produits plastiques. Il triplera également ses exportations en produits «Made in Maroc» vers l’international, notamment en Afrique et en Europe. «En tant qu’acteur économiquement et socialement responsable, nous confirmons, à travers ce partenariat public-privé, notre ancrage dans l’écosystème national pour soutenir la relance des secteurs de production et consolider leur capacité d’investissement et de création d’emplois», souligne Zouhair Bennani, fondateur du groupe. La mise en œuvre de cette convention est de nature à réduire la dépendance aux importations et à assurer la montée en compétitivité de l’offre «Made in Morocco», afin de permettre au secteur du commerce d’atteindre son plein potentiel. Elle s’aligne de ce fait sur la politique industrielle visant le développement de la fabrication locale et la promotion de l’entrepreneuriat industriel. «Le commerce possède un énorme potentiel que les grandes et moyennes surfaces contribuent grandement à développer à travers le sourcing local. Ce dernier permet une montée en compétitivité ainsi qu’une diversification des produits en adéquation avec les besoins du consommateur marocain de plus en plus exigeant et du marché de l’export en mutation constante», explique Ryad Mezzour.

Plusieurs partenariats scellés
Dans ce nouveau projet, le groupe Label’Vie s’engage, en coordination avec l’Association marocaine des industries du textile et de l’habillement (AMITH), la Fédération nationale de l’agroalimentaire (FENAGRI) et la Fédération marocaine de plasturgie (FMP), à adapter sa politique commerciale. Le but étant d’accompagner et de référencer des industriels nationaux. Un plan annuel de sourcing local auprès des opérateurs locaux des secteurs cibles sera mis en place avec les spécifications techniques demandées et les quantités ciblées. «Cette convention illustre la volonté commune des opérateurs publics et privés d’améliorer la qualité et la notoriété internationale du «Made in Morocco» en accélérant l’intégration de l’offre Maroc dans les chaînes régionales et en consolidant les exportations nationales comme levier de croissance et de développement», précise le ministre de l’Industrie et du commerce. Un accompagnement sera assuré au groupe pour la mise en place de partenariats avec les producteurs ou porteurs de projet nationaux pour son approvisionnement en produits locaux à fort potentiel de consommation. Le groupe bénéficiera également de programmes d’accompagnement mis en place par la tutelle pour la promotion des exportations. Pour ce qui est des opérateurs locaux retenus par le groupe Label’Vie, ils profiteront de l’accompagnement du département de Mezzour pour répondre aux standards du groupe.

Tilila El Ghouari / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page