Maroc

Gouvernance des entreprises : l’AMMC réclame plus de femmes

À l’horizon 2024, la proportion des membres des conseils d’administration ou de surveillance de chaque sexe ne pourra être inférieure à 30%. Elle montera à 40% en 2027, selon les nouvelles règles imposées par l’AMMC. Cela revient à renforcer la présence des femmes au sein de ces organes.

Dans une entreprise ayant au plus 8 administrateurs, l’écart entre chaque sexe ne peut être supérieur à 2. Le régulateur exige aussi, dès 2024, la présence d’au moins un représentant de chaque sexe dans les comités d’audit, des investissements, des traitements et rémunérations… Par ailleurs, le conseil d’administration ou de surveillance doit se réunir au moins 2 fois par an.



Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page