Maroc

Géant de papier…

«L’Histoire du géant timide» avait beaucoup ému pendant le Festival du film international de Marrakech. L’acteur Gunnar Jónsson a reçu le prix d’interprétation masculine. Un film touchant à découvrir, dès le 24 février.


C’est l’histoire d’un géant timide, ou comment Fúsi, colosse maladroit, englué dans un quotidien morose, va bouleverser sa vie par amour… Selon AlloCiné, le réalisateur islandais, Dagur Kari est de retour derrière la caméra, 6 ans après avoir dirigé son dernier film, «The Good Heart», avec notamment Paul Dano, Brian Cox et Isild Le Besco. À noter que le cinéaste est né en France en 1973 puis a grandi en Islande. En plus de ses activités de metteur en scène, il est également directeur des programmes à l’École nationale du cinéma au Danemark.

L’acteur au physique de colosse, Gunnar Jónsson, tient le rôle principal de ce géant timide qui vit toujours chez ses parents, à 43 ans. Le comédien a déjà été à l’affiche d’un long-métrage en 2015 avec «Béliers», sorti le 9 décembre, présenté auparavant dans la section «Un Certain Regard», au Festival de Cannes 2015. Pour sa performance dans «L’Histoire du géant timide», Gunnar Jónsson a reçu le Prix d’interprétation masculine au dernier festival de Marrakech. Le réalisateur Dagur Kari a découvert son géant timide, Gunnar Jónsson, à la télévision, dans une émission satirique : «Je suis tombé sous son charme. Je le trouvais génial, avec une présence absolument unique. Il a un talent fou, un jeu incroyablement naturel. Alors, au lieu de cette fonction de faire valoir, qu’il occupait dans ce show télé, je l’ai imaginé seul, dans le rôle principal d’un film qui aurait un peu de gravité», affirme le cinéaste. 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page