Maroc

Gazoduc Nigéria-Maroc : 14,3 millions de dollars alloués par le fonds de l’OPEP à l’ONHYM

Le Gouvernement du Royaume du Maroc et le Fonds de l’OPEP pour le développement international (OPEC FUND) ont procédé à la signature de la documentation juridique relative au financement d’une partie de la deuxième phase des études d’avant-projet détaillées (FEED –Front End Engineering Design), du projet de gazoduc reliant le Nigéria au Maroc (Projet NMGP) et qui vise à devenir un catalyseur du développement économique dans la région de l’Afrique Nord-Ouest.

Mme Nadia Fettah, Ministre de l’Economie et des Finances a procédé, par échange de correspondance, avec Monsieur Abdulhamid Al khalifa, Directeur Général de l’Opec Fund et Madame Amina Benkhadra, Directeur Général de l’ONHYM, à la signature de la documentation juridique relative au financement, d’un montant de 14,3 millions de dollars, accordé par l’OPEC FUND à l’ONHYM au titre de sa contribution au financement de la deuxième phase de l’Etude d’avant-projet détaillée (FEED – Front-End engineering design » du Gazoduc reliant la République Fédérale du Nigéria et le Royaume du Maroc (Projet NMGP). L’étude, cofinancée avec la Banque Islamique de développement (BID), consiste à élaborer la documentation pour l’exécution du projet du Gazoduc Nigéria-Maroc et à finaliser les analyses   techniques, financières et juridiques y afférentes.

Le projet Stratégique du Gazoduc Nigéria Maroc, initié par Sa Majesté Le Roi Mohammed VI et le Président BUHARI, et dont l’accord de coopération a été signé en mai 2017, a l’ambition d’être un catalyseur du développement économique de la région Nord-Ouest de l’Afrique.

Il porte une forte volonté d’intégration et d’amélioration de la compétitivité et du développement économique et social de la région, à travers notamment :

  • L’accélération de l’électrification et du développement de l’autonomie énergétique de la région ;
  • Le soutien au développement et à l’amélioration des conditions de vie des populations riveraines ;
  • La dynamisation de l’économie régionale par le développement de filières créatrices d’emplois ;
  • La réduction du « torchage » du gaz et l’utilisation d’une énergie fiable et durable ;

A travers son appui à ce projet, modèle de coopération Sud-Sud, l’OPEC FUND renforce, par la même, les relations de coopération financière avec le Maroc et contribue à la dynamique économique et sociale du Royaume.

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page