Maroc

Fondation Mohamed VI. Youssef EL Bakkali : “Notre objectif est d’atteindre dix centres de vacances d’ici 2028”

Youssef EL Bakkali
Président de la Fondation Mohamed VI de promotion des oeuvres sociales de l’éducation-formation

Youssef EL Bakkali affirme que la Fondation Mohamed VI de promotion des œuvres sociales de l’éducation-formation a déjà programmé la construction d’autres projets dans les villes de Casablanca et de Rabat ; ce qui permettra d’atteindre l’objectif global de dix centres de vacances d’ici 2028. 

Vous venez d’inaugurer votre 4e complexe à Agadir. En terme de gestion, quel est le mode opératoire adopté par la Fondation afin d’assurer la gestion de ce portefeuille de complexes ?
Le professionnalisme est l’une des principales valeurs adoptées par la Fondation. Il se matérialise par le recours à des spécialistes reconnus dans leurs domaines de compétence. Pour ses prestations touristiques et sportives, la Fondation a créé la société Zephyr Développement qui assure la gestion de ses structures d’estivage, selon les standards hôteliers de référence. La société, qui a vu le jour en 2018, gère les complexes touristiques «Zephyr» à Marrakech, El Jadida, Ifrane et Agadir, ainsi que les clubs sportifs Narjiss. Elle emploie un personnel jeune et qualifié, dont le savoir-faire continue d’être développé grâce à un partenariat, conclu récemment, entre la Fondation et le département de la formation professionnelle.

À l’approche de chaque période estivale, les réservations sont importantes. Quels sont les mécanismes mis en place pour satisfaire les demandes?
La Fondation a mis en place une plateforme dédiée permettant la réservation au niveau de tous ses complexes touristiques. Elle est disponible sur www.zephyrhotels.ma, et ne peut être utilisée que par les adhérents de la Fondation, qui sont tous membres de la famille de l’enseignement. Ladite plate-forme permet la traçabilité du processus de réservation, et offre une solution de paiement simple et sécurisée. Quant à la question de la demande accrue durant les vacances estivales, il est à préciser que la Fondation limite la durée de séjour à quatre nuitées, dans chaque complexe, pour offrir la possibilité au plus grand nombre de personnes intéressées d’en bénéficier. Il va sans dire que le séjour, durant ces périodes, est ouvert uniquement, et exclusivement, à la famille de l’enseignement.

Quels sont les autres projets prévus par la Fondation afin d’alléger la pression sur les sites déjà existants ?
La Fondation ne cesse de mobiliser des ressources humaines et matérielles pour renforcer son offre de loisirs et d’estivage. Entre 2018 et 2021, elle a ouvert quatre complexes touristiques, offrant une capacité d’accueil de plus de 1.000 lits. Elle a également initié d’autres projets, notamment via la transformation d’anciens campings, situés à Saïdia et à Azemmour, en des centres d’estivage d’une meilleure qualité. Elle a démarré l’aménagement de nouveaux villages de vacances à Marrakech et à Martil, et programmé la construction d’autres projets dans les villes de Casablanca et de Rabat. Nous visons ainsi un objectif de dix centres de vacances, d’ici 2028.

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page