Maroc

Fès : Zapatero met en exergue l’importance des relations entre le Maroc et l’Espagne

José Luis Rodriguez Zapatero, l’ancien président du gouvernement espagnol, a participé, mardi dernier à Fès, à la conférence inaugurale de l’Université privée de Fès pour l’année 2022-2023. Lors de son intervention, il a qualifié les relations maroco-espagnoles de «fondamentales», car favorisant la paix en Méditerranée, en Afrique et en Europe.

L’Université privée de Fès (UPF) a accueilli, mardi dernier, lors de sa conférence inaugurale pour l’année universitaire 2022-2023, l’ancien président du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero. L’invité de marque de l’UPF a participé à une conférence intitulée «Le dialogue et la coopération comme impératif politique», où il a traité des relations maroco-espagnoles entre le présent et le futur.
Lors de son intervention, il a mis en exergue les relations privilégiées entre le Maroc et l’Espagne dans les domaines culturel, politique, sécuritaire, économique et social. Il a également évoqué la coopération entre les deux pays, à travers les institutions universitaires et culturelles, en vue de permettre aux jeunes de se rencontrer, de se comprendre, et de s’initier à la culture de l’autre, de manière académique et scientifique.
Zapatero, promoteur de l’initiative de l’Alliance des civilisations en 2004, a qualifié les relations entre les deux pays de «fondamentales», car favorisant la paix en Méditerranée, en Afrique et en Europe. Il a également indiqué que les deux Royaumes ont une grande responsabilité, et sont voués à un avenir meilleur avec une intense relation culturelle, politique et économique.
Il a mis en avant les changements et les efforts de modernisation qu’a connus le Maroc ces dernières années, en les qualifiant de «porteurs de message d’espoir». Pour lui «l’amitié, la convivialité et la diversité font progresser les peuples, tandis que l’isolement provoque une situation d’agressivité». S’agissant des relations économiques, il a indiqué que son pays est quasiment le premier partenaire du Maroc, et les relations commerciales bilatérales se consolident au fil des jours.
«D’ailleurs, le Maroc a soutenu l’Alliance des civilisations dès sa création. C’est un pays qui a développé une culture du dialogue et entretient un lien solide avec la Méditerranée», a indiqué Zapatero en guise de conclusion.
L’UPF s’engage en faveur du débat civilisationnel
Lors de cette conférence inaugurale, le président de l’UPF, Mohamed Aziz Lahlou, a indiqué que notre époque est marquée, plus que jamais, par la crise, la violence et le doute, d’où la nécessité de multiplier les rencontres d’échange et de réflexion entre les deux rives.
«C’est l’objectif de cette rencontre annuelle, qui représente une occasion de recevoir des personnalités scientifiques, culturelles et politiques pour qu’elles partagent leurs visions avec les étudiants et le public», précise Lahlou.
Il a également expliqué que son université adopte un enseignement supérieur appuyé par l’échange culturel et le partage des connaissances et des résultats des recherches, ce qui contribue de manière significative à l’enrichissement du débat civilisationnel. Il faut rappeler que cette conférence inaugurale coïncide avec la tenue, les 22 et 23 novembre à Fès, du 9e forum de l’Alliance des civilisations des Nations Unies (UNAOC), sous la thématique «Vers une alliance de paix : vivre ensemble comme une seule humanité».
La participation de Zapatero aux travaux de ce forum a pour but de renforcer le dialogue et la coopération entre les communautés, cultures et civilisations.
Co-présidé par le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita et le haut représentant pour l’Alliance des civilisations des Nations Unies, Miguel Angel Moratinos, cet événement connaît la participation de nombreuses personnalités de premier plan dont le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres.
Pour rappel, plus d’un millier de participants faisant partie du groupe des pays et organisations amis de l’alliance, société civile, acteurs dans le champ d’action de l’alliance, universitaires, jeunes professionnels et étudiants y prennent part.

 

Mehdi Idrissi / Les Inspirations ÉCO

Immobilier : pourquoi les prix sont en hausse continue ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page