Maroc

Fès Meknès/agriculture : 150 organisations professionnelles bénéficient d’équipements pour faire face à la rareté de l’eau

Dans sa démarche d’accompagnement des agriculteurs de la région pour atténuer les effets du retard des précipitations et alléger leur impact sur les filières agricoles, la Chambre d’agriculture de Fès-Meknès a dédié une enveloppe de 4 MDH pour l’acquisition de citernes d’eau au profit de 150 organisations professionnelles agricoles. 

La Chambre d’agriculture de Fès-Meknès a distribué, du 22 au 29 décembre 2022, des citernes d’eau d’une capacité unitaire de 2.000 litres au profit de 150 organisations professionnelles agricoles de différentes provinces de la région. Nécessitant une enveloppe de 4 MDH, ce projet entre dans le cadre du programme exceptionnel élaboré par le gouvernement et visant à atténuer les effets du retard des précipitations, à alléger l’impact sur l’activité agricole et à fournir l’aide aux cultivateurs et aux éleveurs concernés. Lors de cette opération, la Chambre d’agriculture a pris en considération la justice spatiale dans le choix des bénéficiaires, en accordant la priorité aux zones les plus impactées par la sécheresse. «Les citernes sont distribuées aux groupements professionnels, surtout ceux situés dans les zones qui enregistrent de faibles réserves en eau et qui sont le plus impactées par le manque de précipitations», explique Mohammed Missouri, président de la Chambre d’agriculture de Fès-Meknès.

Un bilan positif en 2022
Grâce aux multiples actions réalisées en 2022, la Chambre d’agriculture a clôturé cette première partie de la saison agricole sur un bilan positif. D’ailleurs, les actions qu’elle a entreprises sont réparties sur plusieurs volets, dont le renforcement des capacités, à travers l’organisation de journées ou sessions de formation, des journées de sensibilisation et des ateliers pratiques. Notons qu’un autre volet, tout aussi important, consiste en l’organisation de manifestations agricoles. On peut aussi citer l’appui aux organisations professionnelles en matériel et outillage dans différentes filières, notamment la filière oléicole avec un appui aux organisations féminines «Valorisation des produits de terroir». Rappelons que la chambre met en œuvre chaque année un plan d’action et mobilise des ressources nécessaires à sa réalisation. Ce plan englobe des actions d’appui et d’accompagnement ciblant plusieurs catégories, dont les cultivateurs, les éleveurs, les jeunes ruraux, les femmes rurales et les organisations professionnelles.

Une vision stratégique pour 2027
Pour garantir la pérennité de ses actions visant le développement de l’activité agricole dans la région, la Chambre d’agriculture Fès-Meknès a élaboré un plan stratégique pour la période 2022-2027. Ce dernier s’articule autour de trois principaux axes et en définit, pour chacun, les actions envisagées, les objectifs escomptés, les groupes cibles, le nombre de bénéficiaires ainsi que les résultats attendus.

Les programmes inscrits dans cette stratégie visent, en premier lieu, le développement de l’élément humain dans le monde rural à travers le renforcement de ses capacités, l’accompagnement des organisations professionnelles agricoles et l’appui aux jeunes ruraux. Il s’agit également de l’accompagnement des acteurs régionaux pour le développement d’une agriculture résiliente face aux changements climatiques, économiques, sociaux et sanitaires.

En plus, la chambre a pour ambition de contribuer au développement d’une agriculture durable, notamment à travers l’encouragement des opérateurs à la création d’entreprises agricoles, la promotion et la commercialisation des produits agricoles et l’encouragement du recours à la digitalisation. Parmi les axes prioritaires de la chambre, on trouve également celui de l’activation de son rôle et de sa place, à travers le renforcement des capacités managériales au profit de ses membres et de son personnel, ainsi que le développement des partenariats avec les secteurs public et privé au niveau national et international.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page