Maroc

Fès : l’INDH dresse son bilan

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Le Comité préfectoral de développement humain (CPDH) a dévoilé son bilan sur la période 2019-2020 au niveau de la préfecture de Fès. Il en ressort que quelque 128 projets ont été réalisés pour une enveloppe de près de 65 MDH, bénéficiant à 95.884 personnes.

La préfecture de Fès a célébré, mardi 18 mai, le 16e anniversaire de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH). Lors de cette rencontre placée sous le thème «Covid-19 et éducation : bilan et perspectives pour préserver les acquis», le Comité préfectoral de développement humain (CPDH) s’est penché sur l’impact de la crise du coronavirus sur l’éducation, et les mesures à apporter dans le cadre des programmes de l’INDH.


Cette rencontre a notamment été l’occasion pour Bahae Rami, responsable de la Division de l’action sociale (DAS) au sein de la wilaya de Fès-Meknès, de présenter le bilan des réalisations de l’INDH au titre des exercices 2019 et 2020 au niveau de la préfecture de Fès.

«Les différents projets réalisés au cours des deux dernières années ont eu un fort impact sur la population cible dans la mesure où ils ont pu bénéficier à un total de 95.884 bénéficiaires», a-t-il précisé.

Le responsable a ainsi fait état de la réalisation de quelque 128 projets lors des deux premières années de la 3e phase de l’INDH. Dotés d’une enveloppe budgétaire de 64,98 MDH, ces projets sont répartis entre quatre programmes: rattrapage des déficits en infrastructures et services de base (7,446 MDH finançant 7 projets), accompagnement des personnes en situation de précarité (29,258 MDH finançant 21 projets), amélioration des revenus et inclusion économique des jeunes (20,148 MDH finançant 74 projets) et impulsion du capital humain des générations montantes (8,158 MDH finançant 18 projets).

Ce dernier programme, en particulier, concerne principalement l’axe de soutien au préscolaire dans le milieu rural. Il se focalise ainsi sur l’enseignement préscolaire pour lutter contre la déperdition scolaire et améliorer la trajectoire scolaire de l’individu, le but ultime étant l’amélioration de l’indice national du capital humain en agissant positivement sur la durée moyenne de scolarisation. Dans ce sens, 13 unités du préscolaire comptant 22 classes ont été réalisées dans les communes territoriales à dominante rurale, avec une enveloppe budgétaire de 6,55 MDH. Ce montant a permis de financer la construction, l’équipement et le fonctionnement de ces unités sur deux années. À ce jour, les classes comptent 350 élèves encadrés par 22 éducatrices et éducateurs. La célébration du 16e anniversaire de l’INDH a été également marquée par la remise des attestations de formation pré-création réalisée dans le cadre de l’axe «Entrepreneuriat» du programme 3 de l’INDH intitulé «Amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes», ainsi que la distribution d’équipements pour des projets d’activités génératrices de revenus (AGR) au profit des ex-détenus, et la remise de chèques de fonds de roulement. 

Mehdi Idrissi / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page