Maroc

Fès/Incendie à l’ancienne médina : après l’évaluation des pertes, place à la réhabilitation

Une quarantaine de magasins au marché Rcif, ont été ravagés par le feu. Il s’agit d’un marché très ancien qui a bénéficié, il y a quelques années, du programme de mise à niveau et de réhabilitation de l’ancienne médina de Fès. Des indemnisations sont à l’étude pour aider les commerçants. 

Le feu a ravagé une quarantaine de magasins au marché Rcif dans l’ancienne médina de Fès. Sans faire de victime, la partie qui a été touchée abrite des boutiques qui vendent principalement des produits alimentaires, ainsi que des fruits et légumes. Les autorités locales se sont déplacées sur les lieux immédiatement après l’incident. Il s’agit d’un marché très ancien qui a d’ailleurs bénéficié, il y a quelques années, du programme de mise à niveau et de réhabilitation de l’ancienne médina. D’autant plus que ce marché est l’un des plus grands de la médina de Fès et joue un rôle vital dans le commerce.


Dès que l’incendie a été éteint, des réunions marathoniennes des autorités locales, de l’ARADEEF, la Chambre de commerce et des associations professionnelles se sont enchaînés. Des sources proches du dossier nous ont confié que le wali de la région avait donné ses instructions pour refaire le réseau électrique de ce marché et restaurer toutes les boutiques touchées par l’incendie, jusqu’à ce qu’une formule définitive soit trouvée pour indemniser les commerçants des dégâts matériels qu’ils ont subis. Quelques commerçants de la place avancent l’hypothèse d’un court-circuit sur la toiture de l’un des magasins. En tant que représentants des commerçants de la région, Badr Tahiri, président de la CCIS, a précisé lors de sa visite au marché sinistré que «l’incendie a endommagé plus de 40 commerces de la place Rcif. Nous avons sollicité les autorités locales d’intervenir le plus rapidement possible pour réhabiliter les magasins endommagés et de rembourser les commerçants sur les produits et de leur octroyer une indemnité sur la fermeture tout au long de la période des travaux ».

De son côté, le président du conseil de la ville, Abdeslam Bekkali, a appelé les citoyens à lancer un mouvement de solidarité afin de conforter et redonner confiance aux commerçants de la place Rcif. Bekkali a lancé un appel aux citoyens fassis pour visiter l’ancienne médina et d’y faire leurs achats, et ce, afin de donner une nouvelle dynamique économique à ces marchés traditionnels, lourdement impactés par la crise du Covid. Dans une question écrite, le groupe parlementaire du Parti de l’Istiqlal à Fès a interrogé le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, sur les mesures qui seront prises face à l’incendie du marché Rcif dans l’ancienne médina.

Une occasion également de mettre le point sur les problèmes liés à l’absence d’une unité de protection civile dans cet arrondissement, dont les ruelles sont difficiles d’accès. Étant loin des lieux de l’incendie, les pompiers n’ont pu maîtriser la situation qu’au bout de deux heures. Ils ont déployé d’importants moyens logistiques et humains pour venir à bout des flammes et maîtriser aussi rapidement que possible l’incendie. De ce fait, la mise en place d’une unité d’intervention permanente va sans doute contribuer à réduire les délais d’intervention dans ce genre de situation. Notons qu’une enquête est en cours pour déterminer les cause du sinistre.

     

Mehdi Idrissi / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page