Maroc

Espaces verts et places publiques : Agadir en mode relooking

Des chantiers urbains seront lancés pour un coût de 19,3 MDH. Cette première tranche concerne des travaux de génie civil, la réalisation d’espaces verts, de mobilier urbain, de jeux pour enfants et d’équipements sportifs.

La ville d’Agadir se fait belle ! Les travaux d’aménagement de terrains de proximité étant aujourd’hui exécutés, essentiellement à travers le revêtement en gazon synthétique et l’équipement en mobilier urbain, la Société de développement local (SDL) Agadir Souss-Massa Aménagement se tourne vers le chantier des espaces verts et places publiques de la ville. La SDL qui chapeaute une grande partie des projets inscrits dans le cadre du Plan de développement urbain (PDU) s’attaque ainsi à la première tranche de cette composante du plan visant l’amélioration du cadre de vie de la population. Pour l’heure, la SDL Souss-Massa Aménagement a lancé l’appel d’offres portant sur ce chantier, dont l’estimation a été fixée à 19,3 MDH. Il s’agit, essentiellement, des travaux de génie civil, la réalisation d’espaces verts, de mobilier urbain, de jeux pour enfants et d’équipements sportifs. Dans quelques jours, une visite des lieux est programmée par la SDL Souss-Massa Aménagement au profit des opérateurs intéressés, sachant que l’ouverture des plis est prévue le 8 janvier prochain. Les différents travaux devront être réalisés dans un délai de 24 mois.


Un planning précis
Les travaux à réaliser comprendront la préparation du terrain, l’implantation des ouvrages et levés topographiques des regards et réseaux existants. Vient ensuite la phase des terrassements généraux et le revêtement des allées piétonnes des jardins, l’installation du système d’arrosage et la plantation d’arbres, palmiers, arbustes et gazon, comme détaillé dans le dossier de consultation des entreprises et le cahier des prescriptions spéciales. Outre la question d’entretien, les travaux concerneront aussi l’installation des jeux d’enfant, des équipements sportifs et du mobilier urbain. Parallèlement, le parc Ibn Zaidoun situé au centre-ville s’offrira une cure de jouvence dans le cadre du PDU de la ville d’Agadir 2020-2024. Cette opération est estimée à 17,4 MDH pour le premier lot dédié aux travaux de génie civil, de réalisation de parc de jeu et de la réhabilitation de réseau d’éclairage public. Le réaménagement de ce jardin a pour objectif de lui donner une identité architecturale et paysagère, sans oublier la signalétique, les aires de jeux, l’installation de bornes fontaines et la rénovation du skate-park.

PDU : 348 MDH pour l’environnement et les espaces verts
Par ailleurs, le 4e axe du PDU d’Agadir, dédié à la préservation de l’environnement et à l’aménagement des espaces verts de la ville, nécessitera 348 MDH. Cela concerne la création du parc Al Inbiâat sur 25 ha. En plus du parc proprement dit, cet espace comprendra un parking souterrain, la médiathèque d’Agadir, le Centre de ressources documentaires et numériques. Notons que le Grand théâtre d’Agadir, le théâtre de verdure dont la façade va être mise en valeur, la salle couverte Al Inbiâat qui va être réhabilitée et le musée Timitar se situent dans la même zone. De plus, un autre parc est prévu dans la localité de Tikiouine, située à environ 12 km d’Agadir. Ce parc s’étalera sur une superficie de 28 ha. Le jardin d’Olhaou au centre-ville (quartier Taborjt) et d’autres espaces et places publiques seront réhabilités. Cet axe inclut aussi la réutilisation des eaux usées épurées pour l’arrosage des espaces verts et parcours golfiques du Grand Agadir, dont les conduites sont déjà exécutées. La réhabilitation d’autres espaces est au programme des autres axes, en l’occurrence la réhabilitation de la Vallée des Oiseaux au niveau de la zone touristique et balnéaire. 

Yassine Saber / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page