Maroc

Enseignement supérieur : les préparatifs pour une licence de l’éducation lancés

Un nouveau partenariat a été scellé entre le département de l’Éducation nationale et l’USAID pour accompagner les universités marocaines à instaurer une licence de l’éducation destinée à former les enseignants du cycle primaire.

Le coup d’envoi du programme «M-HEP» a été donné hier par le ministère de l’Éducation nationale et de l’enseignement supérieur, en partenariat avec l’Agence américaine pour le développement (USAID) pour un montant de 5 millions de dollars américains. Le domaine conjoint de coopération, qui a été identifié, concerne l’amélioration des méthodes pédagogiques qui sont destinées au cycle de base de la formation. Les détails du projet montrent que cette convention vise «à renforcer les efforts déployés par le ministère pour la mise en œuvre de la loi-cadre 51-17 relative au système de l’éducation, et spécialement le volet portant sur la formation de base des enseignants du cycle primaire», indique le ministère à propos du lancement du nouveau dispositif de formation au sein des universités.


Étalé sur 5 ans, le projet devra associer l’université de l’Arizona aux centres régionaux des métiers de l’éducation ainsi que les Académies régionales de formation, «avec l’assistance d’experts du secteur privé pour le segment relatif au soutien technique», précise la convention de partenariat. À souligner que la mise en place de la licence professionnelle de formation des enseignants du primaire a été nouvellement lancée dans l’optique d’améliorer la qualité pédagogique du contenu des formations dispensées aux élèves de 5 à 11 ans, ainsi que la formation des enseignants selon des standards qui assurent un meilleur rendement. Les deux parties ajoutent que ce programme devra aussi renforcer les aptitudes des écoliers dans des matières, telle que la lecture ainsi que d’autres aptitudes jugées vitales pour la poursuite de leur formation dans des conditions satisfaisantes.

À rappeler qu’actuellement, l’USAID-Maroc conçoit de nouveaux projets qui appuient le programme de reformes du gouvernement pour la promotion de l’emploi des jeunes, l’augmentation de la participation des citoyens à la gestion des affaires publiques, ainsi que la réussite scolaire.

Younes Bennajah / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page