Maroc

Enseignement primaire : le taux de scolarisation frôle les 100% en 2019-2020

Le taux de scolarisation en cycle primaire s’améliore. En attestent les chiffres du ministère de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, selon lesquels ce taux a frôlé les 100%, durant la saison scolaire 2019-2020.

Le rapport annuel sur les statistiques et les indicateurs du secteur pour la saison écoulée détaille cet état de fait, indiquant qu’au niveau du cycle collégial, ce taux a atteint 94,2% (92,2% chez les filles) durant la même période, contre 91,8% au titre de la saison 2018-2019. La même tendance a par ailleurs été observée au niveau du cycle secondaire, où le taux de scolarisation s’est établi à 69,6%, contre 66,9% une année auparavant.


S’agissant du préscolaire, le ministère a fait état d’une évolution de 14,1% du taux de scolarisation des enfants âgés entre 4 et 5 ans, qui a atteint 71,9% en 2019-2020, contre 57,8% la saison d’avant, mettant en avant les efforts déployés pour la construction et l’aménagement de nouvelles salles dans les établissements publics, ainsi que la mobilisation, autour de ce chantier, de tous les partenaires et la société civile. Selon les mêmes données, le taux d’achèvement des études s’est également amélioré au niveau des trois cycles, passant de 87,7% à 91,4% au primaire, de 55,6% à 61,4% au collège et de 31,3% à 39% au lycée.

Par ailleurs, le nombre de classes à niveaux multiples dans l’enseignement primaire en milieu rural a baissé durant la même période, notamment pour les classes composées de 4, 5 et 6 niveaux, qui représentent désormais 3,6%, contre 4,3% une année auparavant. Les classes composées de deux ou trois niveaux ont représenté 96,4% lors de la saison 2019-2020. Le taux de réussite au baccalauréat est, pour sa part, passé de 66,9% en juin 2019 à 72%,2 en juin 2020, alors que la décrochage scolaire dans les trois cycles a baissé de 15% durant la même période.

Le bilan statistique du secteur a été «très positifs et encourageant» et reflète les efforts consentis au niveau du secteur pour améliorer le niveau de l’offre éducative et la qualité des apprentissages, malgré la conjoncture difficile marquée par la propagation de la pandémie de Covid-19 et ses répercussions sur le système éducatif. Dans ce sens, le nombre total des élèves scolarisés dans les trois cycles en 2019-2020 a atteint 7.365.626, dont 1.105.182 élèves inscrits dans les établissements privés, soit 17%.

Ce taux est de 17,8% dans le primaire, 10,3% dans le cycle collégial et 10,7% dans le cycle secondaire qualifiant. L’enseignement préscolaire a, quant à lui, enregistré une évolution de 11,7% durant la même période, soit 893,658 élèves au niveau national, dont 416.669 filles. Le nombre des établissements scolaires a atteint 11.213, dont 6.110 en milieu rural, alors que le nombre d’internats est passé de 822 à 924 structures, soit une évolution de 12,4%. L’effectif du corps enseignant a évolué de 2,17% durant la même période, enregistrant 252.135 enseignants, dont 48% évoluent en milieu rural, a relevé le rapport, soulignant le besoin impératif de plus de cadres éducatifs afin d’améliorer certains indicateurs, dont notamment ceux des classes surpeuplées et à niveau multiples.

Dans le cadre du dispositif de soutien social durant la saison 2019-2020, un total de 1.145.721 élèves ont bénéficié de la cantine scolaire, dont 1.070.939 en milieu rural, tandis que le nombre des bénéficiaires du transport scolaire a atteint 275.832. L’initiative royale «un million de cartables» a profité à 4.216.068 élèves durant la même saison, soit une hausse de 10.3% par rapport à la saison d’avant.

Le programme Tayssir, a, quant à lui, bénéficié à 2.435.052 élèves, soit une augmentation de 5,8%, mobilisant une enveloppe budgétaire de 2.5 milliards de dirhams.

Sami Nemli / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page