MarocTable ronde

Enseignement: la théorie des 5 « p » expliquée par Abderrahmane Farhat (VIDEO)

TABLE RONDE / ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR. Bien qu’ils soient responsables de la formation des futurs leaders, professionnels et experts dans une variété de domaines, les établissements d’enseignement supérieur sont confrontés à de nombreux défis qui entravent leur capacité à remplir leur mission éducative. Nous en avons discuté avec des spécialistes du secteur lors d’un table ronde organisée par Les ECO.

Les invités: Hugues Levecq, Directeur Général d’Essec Afrique Campus Africain de l’Essec à Rabat, Hassan Sayarh, Directeur Général de HEM, Abderrahmane Farhat, Directeur Général de l’ESITH et Mohammed Zaoudi, Directeur de l’IGA Maârif.

On assiste en permanence à un développement spectaculaire des filières universitaires, ce qui représente un grand défi pour les acteurs de l’enseignement supérieur. Entre embaucher des professeurs de haut niveau, suivre la mutation technologique, et fournir des infrastructures adéquates, il faut inlassablement innover pour rester dans la course.

Pour avoir un travail qualitatif, il est fondamental pour Abderrahmane Farhat, directeur général de l’ESITH, que les enseignants bénéficient régulièrement d’un plan de formation annuel. «Tout évolue et on doit considérer l’institution de l’enseignement supérieur comme une entreprise. Les enseignants doivent participer à des conférences, à des salons professionnels, et ce, aussi bien à l’échelle nationale qu’internationale, pour qu’il y ait justement cette veille».

Il évoque également le besoin accru de l’évolution des programmes, de la formation et de la pédagogie. «On parle d’hybridation et de digitalisation des cours», note-t-il. Tout cela fait partie de la théorie des 5 « p ». Extrait en vidéo.


whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

FLO Retail & Shoes : ouverture d’une succursale au Morocco Mall



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page