Maroc

Enquête: le moral des Marocains est en baisse

L’indice de confiance des ménages (ICM) s’est établi à 46,6 points (pts) au 4ème trimestre 2022, au lieu de 61,2 points au T4-2021, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

« Les résultats de l’enquête permanente de conjoncture auprès des ménages, menée par le HCP, montrent qu’au quatrième trimestre de 2022, le moral des ménages continue sa tendance baissière pour atteindre son niveau le plus bas depuis le début de l’enquête en 2008 », indique le HCP dans une note d’information.

Ainsi, 83,1% des ménages déclarent une dégradation du niveau de vie au cours des 12 derniers mois, 11,8% un maintien au même niveau et 5,1% une amélioration, précise la même source, notant que le solde d’opinion sur l’évolution passée du niveau de vie est resté négatif, à moins 78 pts, contre moins 74,6 pts au trimestre précédent et moins 55,2 pts une année auparavant.

Au cours des 12 prochains mois, 52,4% des ménages s’attendent à une dégradation du niveau de vie, 38,2% à un maintien au même niveau et 9,4% à une amélioration, le solde d’opinion relatif à cet indicateur s’étant établi ainsi à -43 pts contre -41,6 pts au trimestre précédent et -1,4 pts au même trimestre de l’année passée.

se au cours des 12 prochains mois. Le solde d’opinion est resté ainsi négatif à -79,6 pts contre -83,5 pts enregistrés un trimestre auparavant et -77,6 pts au même trimestre de l’année passée.

Par ailleurs, le HCP souligne qu’au T4-2022, 79,9% contre 9,6% des ménages considèrent que le moment n’est pas opportun pour effectuer des achats de biens durables.

Il indique aussi que 52% des ménages estiment que leurs revenus couvrent leurs dépenses, 45% déclarent s’endetter ou puiser dans leur épargne et 3% affirment épargner une partie de leur revenu.

Quant à l’évolution de leur situation financière au cours des 12 derniers mois, 57,8% contre 4,8% des ménages considèrent qu’elle s’est dégradée.

Pour l’année prochaine, 17,5% contre 25,2% des ménages s’attendent à une amélioration de leur situation financière.

L’ICM est calculé sur la base de sept indicateurs, quatre relatifs à la situation générale et trois à la situation propre du ménage. Il s’agit de l’évolution passée du niveau de vie, la perspective d’évolution du niveau de vie, la perspective d’évolution du nombre de chômeurs, l’opportunité d’achat de biens durables, la situation financière actuelle des ménages, l’évolution passée de la situation financière des ménages et l’évolution future de la situation financière des ménages.

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page