Maroc

Enfance, parcours scolaire et anecdotes… Driss Benhima parle à cœur ouvert (VIDEO)

Il a été ministre et il a occupé de très hautes fonctions aux responsabilités très importantes. Il est aussi le fils de Mohamed Benhima, Premier ministre du gouvernement marocain entre 1967 et 1969.

Il s’agit de Driss Benhima, né en 1954 en France, de père marocain et de mère française. Il a étudié les sciences au lycée privé Sainte Geneviève, à Versailles, comme il est lauréat de l’Ecole polytechnique et de la Grande école d’ingénieurs de Paris.


Ayant rejoint l’Office chérifien des phosphates (OCP) en 1978, en tant qu’ingénieur d’exploitation à la mine de Sidi Daoui, l’illustre invité de la série de Le Site info, « Hikayat », est devenu, par la suite, directeur d’exploitation au Centre de Khouribga et administrateur délégué de la Société marocaine d’oxygène et d’acétylène (SMOA, affiliée au Groupe Air liquide). En 1994, il a signé son retour au secteur public en ayant été désigné PDG de l’Office national d’électricité (ONE) jusqu’en 2001.

Et c’est en 1997 que Feu le Roi Hassan II l’a nommé ministre des Transports, de la Marine marchande, du Tourisme, de l’Energie et des mines, poste qu’il a occupé jusqu’en 1998. Ensuite, le Roi Mohammed VI l’a nommé, en 2001, Wali du Grand Casablanca, expérience qu’il a longuement évoquée, qu’il a qualifiée « d’échec » et qui a duré deux ans à peine, pour ensuite devenir directeur de l’Agence de promotion et de développement des provinces du Nord (2004-2006).

Le dernier important poste que Driss Benhima a occupé est celui de PDG de Royal air Maroc (RAM), pendant dix ans, de 2006 à 2016. Et c’est après une retraite bien méritée qu’il a choisi de s’investir dans l’action politique et ce, en rejoignant les rangs du parti de Feu Allal El Fassi, le parti de l’Istiqlal (PI). « Aujourd’hui, il n’y a plus d’inconvénient à entrer en politique », a-t-il précisé.

Concernant son choix du parti de la Balance, comme son parcours estudiantin et professionnel, ainsi que concernant son évaluation de certaines de ses expériences à la tête de plusieurs entreprises et institutions nationales, Driss Benhima a bien voulu en dire davantage à « Hikayat » et à nos chers lecteurs.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page