Maroc

El Jadida : Al Omrane à la rescousse des quartiers sous-équipés

Trois conventions ont été signées pour la mise à niveau de différents quartiers dans différentes communes de la province.


La province d’El Jadida s’attelle à la requalification des différents douars et quartiers sous-équipés. Ainsi, un plan provincial vient d’être lancé, avec la participation de la holding Al Omrane et la RADEEJ, pour les communes Moulay Abdellah, Sidi Ali Benhamdouche, Oulad Rahmoune et Azemmour. «L’objectif est d’améliorer les conditions de vie des citoyens par le biais de la lutte contre l’habitat insalubre», indique Mouad Jamai, gouverneur d’El Jadida, lors d’une journée d’information organisée la semaine dernière.

À cet effet, trois conventions de partenariat et de financement ont été signées pour requalifier les différents quartiers marginalisés de ces communes. La première convention, qui rentre dans le cadre de la politique de la ville et qui porte sur la requalification des quartiers sous-équipés et leur intégration au tissu urbain de la province, est d’un coût de 252 MDH. Cette première opération est financée par le ministère de l’Habitat et de la politique de la ville, avec comme opérateur la Société Al Omrane Casablanca. «Les travaux, qui portent essentiellement sur la voirie, concernent 30 quartiers pour une durée de réalisation étalée sur 3 ans», indique Noureddine Rabbaj, directeur Al Omrane à El Jadida. Les réalisations vont bénéficier à près de 4.500 ménages sur une superficie d’intervention de près de 206 ha. Actuellement, les plans de redressement sont élaborés pour 6 quartiers et sont en phase finale de validation.

Pour ce faire, trois bureaux des études techniques et trois ingénieurs-géomètres-topographes ont été désignés. Les travaux topographiques seront entamés dès octobre prochain. La deuxième convention concerne le programme de requalification et d’achèvement des travaux de 4 quartiers situés dans les communes Azemmour et Moulay Abdallah, pour un coût estimé à 43,4 MDH. Le financement est également assuré par le ministère de l’Habitat et de la politique de la ville à hauteur de 26 MDH. Alors que la participation des communes Moulay Abdellah se chiffre à 12,3 MDH et Azemmour pour 5,1 MDH. Le maître d’ouvrage désigné, la société Al Omrane Casablanca, devra s’occuper de la réalisation de la voirie, l’assainissement liquide, l’eau potable et l’éclairage public. Ces derniers travaux programmés sur 2 ans concernent 2.068 ménages sur une superficie d’intervention de 28 ha.

La troisième convention de partenariat et de financement concerne la réalisation du premier programme relatif au traitement des habitations menaçant ruine dans les villes d’El Jadida et Azemmour. Ce dernier programme entièrement financé par le ministère de l’Habitat et de la politique de la ville est étalé sur 18 mois avec un coût estimé à près de 10 MDH. «Actuellement, le programme d’intervention est en cours d’élaboration par les différents partenaires», précise le directeur Al Omrane El Jadida.

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page