Maroc

Diminution de 10% des incendies

En 2015, les incendies de forêts ont concerné 960 ha./DR

Le nombre d’incendies de forêts a diminué de 10% en 2015, selon le haut-commissaire aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification, Abdeladim Lhafi. Dans une interview accordée à la MAP, il a fait savoir que les superficies parcourues par ces incendies se situent à 960 ha, soit une baisse de 70% par rapport à la moyenne de la décennie précédente.
Deux tiers des superficies incendiées sont constitués essentiellement d’essences secondaires. Ils ne touchent pas les espèces nobles (chêne-liège, pin, cèdre, arganier), a-t-il poursuivi, ajoutant que le nombre d’hectares rapportés à chaque incendie est passé de 16 ha en 1990-2000 à 2,4 ha en 2015. 

Ce bilan, en amélioration continue, est dû à plusieurs facteurs, notamment la célérité des équipes d’intervention et la sensibilisation à travers les spots publicitaires ainsi que la communication via les radio, télévision et supports écrits, a commenté Abdeladim Lhafi.

La baisse des incendies s’explique également par l’interdiction d’un certain nombre d’activités pendant ou à l’approche de la saison estivale, comme la récolte du miel, «souvent accompagnée de certaines négligences», le brûlis et la fabrication du charbon de bois. 

Parmi les mesures prises pour réduire les feux de forêts, Lhafi a également cité l’entretien des points d’eau, l’aménagement des pistes forestières, le nettoyage des forêts, le débrochage et le débroussage. 

Il s’est également dit fier du dispositif d’évaluation et de gestion des risques, précisant que son département dispose d’un système informatique opérationnel sur tout le territoire marocain qui permet d’effectuer une évaluation deux fois par jour. Ce système s’est soldé par la création récemment du Centre national de gestion des risques climatiques forestiers, a ajouté Lhafi.

Il a aussi mis en exergue l’efficacité des interventions qui se justifie par une meilleure coordination entre tous les partenaires (Forces auxiliaires, FAR, Protection civile, Gendarmerie royale).

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page