Maroc

Dépôts à terme : Leur rémunération demeure stable

La rémunération moyenne des dépôts à terme s’est maintenue. Elle freine ainsi sa baisse déclenchée depuis quelques mois.

Le rendement des dépôts à terme n’a pas affiché de variations majeures en novembre dernier. En effet, la rémunération moyenne de ces produits a évolué dans un contexte de stabilité. Elle est ainsi restée au niveau de 3,6%, même taux qu’en octobre, selon les dernières statistiques publiées par Bank Al-Maghrib. Dans le détail, le rendement moyen de ces produits d’épargne s’est fixé à 3,47% en novembre dernier, pour les dépôts à 6 mois. Quant aux dépôts à 12 mois, leur rendement moyen est passé à 3,69%.


Abondance de liquidité
Pourtant, les rendements des dépôts à terme affichaient une évolution positive depuis quelques années. Ainsi, en 2014, toujours selon les statistiques de la Banque centrale, les dépôts à terme ont été plus rémunérateurs qu’en 2013. Cette même tendance a été observée pour 2013 par rapport à 2012. Cependant, ils ont tracé une trajectoire baissière, dès fin 2014, et ce, pour plusieurs raisons. D’abord, la situation confortable actuelle du secteur bancaire, dont le problème de sous-liquidité, s’est résorbé en 2015, profitant, entres autres, de l’amnistie accordée par l’Office des changes pour le rapatriement des avoirs détenus par les Marocains à l’étranger, opération intervenue en 2014. L’amélioration de la liquidité a ainsi poussé les banques marocaines à baisser leur offre en termes de rémunérations des produits d’épargne, notamment, des dépôts à terme. Il est donc normal que le rendement moyen des DAT connaisse une baisse notable.

Ensuite, la tendance des bons du Trésor, globalement baissière, est reflétée au niveau des taux minima appliqués aux comptes d’épargne, qui connaissent des évolutions soutenues par les pouvoirs monétaires. Notons que la rémunération des dépôts à terme ne varie pas sensiblement d’un mois à l’autre et l’évolution se limite à quelques points de base habituellement. Durant le mois de novembre dernier elle est certes restée stable, mais celle d’octobre, toutes maturités confondues, avait évolué vers la baisse. En effet, la rémunération des dépôts à 6 mois avait baissé de 11 points de base par rapport à septembre. La rémunération des dépôts à 12 mois avait, elle, augmenté de 7 points. 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page