Maroc

Dari Couspate continue son ascension

La société s’est fait certifier à la norme BRC Food et étend sa capacité de production pour atteindre, à fin 2016, les 84.000 tonnes par an.


Le premier semestre de 2016 a été riche pour Dari Couspate. La société vedette des PME cotées à la Bourse de Casablanca a vu ses deux sites de production revêtir la norme BRC Food, une des normes internationales les plus exigeantes et strictes en matière de sécurité alimentaire. De même, le semestre a été marqué par le démarrage des travaux d’extension de l’usine DARI 2 et l’acquisition d’une nouvelle ligne de production de couscous qui portera, d’ici la fin de l’année, la capacité de production totale de DARI à 84.000 tonnes par an.

Par ailleurs, la tendance baissière des prix de vente, suite à la détente des prix de la matière première (blé dur) sur les marchés internationaux qu’a connu le premier semestre de l’année en cours, a eu malgré tout un effet favorable sur les revenus de la société. Grâce à un effet volume, profitant d’une dynamique commerciale très soutenue appuyée par des campagnes de communication, de promotions et de marketing ciblées, le chiffre d’affaires augmente sur un an de 13,6% à 295 MDH.

Cette évolution tire aussi avantage du fort développement des ventes à l’export sur les marchés historiques ainsi que sur de nouveaux marchés, notamment en Afrique subsaharienne.

Ainsi, le résultat d’exploitation se renforce de 45,5% à 38,8 MDH suite à la bonne maîtrise des charges opérationnelles grâce notamment aux programmes d’optimisation de la productivité. Elle découle également de la progression des ventes de produits à haute valeur ajoutée, des économies d’échelle réalisées grâce à la forte progression des volumes et de l’exploitation de plusieurs lignes de production conjuguée à la baisse du coût de l’énergie thermique suite au recul des cours de pétrole. In fine, le résultat net ressort en bonification de 43,48% à 28,51 MDH. Côté perspectives, la société entend poursuivre sa stratégie de développement commercial et de renforcement de sa position de leader sur le marché du couscous et des pâtes alimentaires, en s’appuyant sur la poursuite des programmes d’amélioration de productivité permettant une maîtrise et une optimisation continue des coûts de production, la poursuite du développement de son réseau de distribution au Maroc et la conquête de nouveaux marchés à l’export.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page