Maroc

Cybersécurité : le Maroc déploie de nouveaux moyens

Alors que la majorité de la population passe davantage de temps connectée, les interrogations autour de la cybersécurité, dont les indicateurs de menace sont de plus en plus visibles, se multiplient. En vue d’y apporter des solutions, une formation d’une trentaine de formateurs a vu le jour dans la région de l’Oriental. De même, un mémorandum d’entente relatif à un projet d’investissement dans le secteur de l’outsourcing, d’une valeur de 350 MDH, a été signé.

Afin de mieux cerner les enjeux liés à la cybersécurité, découvrir les métiers associés et, pourquoi pas, susciter des vocations parmi les plus jeunes, une session de formation des formateurs s’est ouverte, à Oujda, à l’initiative de l’Association le futur pour les chantiers et le développement (AFCD Foundation). Initiée en partenariat avec Dar America Casablanca et American Space Oujda, cette formation s’inscrit dans le cadre du programme Sada 2.0 (Social action against disinformation alliance) visant la formation d’une trentaine de formateurs dans la région de l’Oriental. Il convient de noter que cette formation est la première du genre au Maroc.

Le programme entend initier les participants aux bonnes pratiques en matière de médias et de l’informatique, et ce, afin de créer une nouvelle génération de formateurs qui seront habilités à sensibiliser leurs communautés de manière à être des consommateurs et des producteurs responsables de médias et d’information. D’une durée de quatre mois, les panels et les ateliers pratiques de cette formation portent sur plusieurs thématiques, dont l’éducation aux médias et à l’informatique, la sécurité numérique et la santé mentale dans l’espace numérique, en plus de la protection des données à caractère personnel et la lutte contre les fake-news.

Thales investit 350 MDH
Par ailleurs, un mémorandum d’entente relatif à un projet d’investissement dans le secteur de l’outsourcing a été signé à Rabat, par l’État et le groupe Thales. Ainsi, l’entité française s’engage, à travers ce mémorandum d’entente, signé par Ghita Mezzour, ministre de la Transition numérique et de la réforme de l’administration, et Hicham Alj, président directeur général de la société Thales Holding Maroc, à investir près de 350 MDH dans le secteur de la cybersécurité. Cela se traduit par la mise en place d’un centre nearshore pour servir ses clients à l’international, ce qui permettra de créer près de 150 emplois directs à haute valeur ajoutée.

Ghita Mezzour a fait savoir que ce projet d’investissement, qui vient s’ajouter aux différents projets lancés avec les nombreux investisseurs qui croient en le potentiel du Maroc, porte le bilan des emplois créés dans le secteur de l’outsourcing depuis novembre 2021 à plus de 15.800 emplois, pour un montant d’investissement global de 1,1 MMDH. Et d’ajouter que l’outsourcing constitue un périmètre d’action majeur du ministère, a indiqué Mezzour, ajoutant que c’est un domaine qui se place au cœur des évolutions du digital, et qui représente un pourvoyeur d’emplois indéniable.

Le Maroc dans le top 3 des destinations d’outsourcing dans le continent
Le Royaume se place parmi les trois premières destinations d’outsourcing dans le continent, et a attiré des géants mondiaux de l’IT, a souligné la ministre. Et de préciser que ce secteur stratégique génère, à ce jour, 13 MMDH de chiffre d’affaires, emploie près de 125.000 salariés et compte 1.200 entreprises dont plus de 100 références mondiales. Le Département de Mezzour est d’ailleurs en train de travailler sur le développement de talents marocains de l’IT. La ministre livre, pour exemple, la signature de plusieurs conventions-cadres avec les régions, en vue de la construction et l’équipement d’écoles numériques et de codage, de pôles d’innovation, ainsi que la création de plateformes régionales pour le développement de programmes de formation en upskilling et reskilling, a-t-elle indiqué.

K.A. / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page