Maroc

Maroc: les restrictions en vigueur devraient durer « assez longtemps »

Suite aux nouvelles décisions gouvernementales, durcissant les mesures restrictives prévues, à partir de ce vendredi 23 juillet à 23h, pour endiguer la propagation du coronavirus, des citoyens se demandent combien de temps ces nouvelles restrictions resteront en vigueur.

Le communiqué du gouvernement n’a donné aucune indication concernant la durée des nouvelles mesures. Toutefois, des observateurs de la situation sanitaire au Maroc estiment que ces mesures resteront en vigueur jusqu’à la baisse des cas de contamination, dont la hausse était fulgurante ces deux dernières semaines.


D’autres estiment que connaître la durée des restrictions n’est pas du ressort du gouvernement, mais du Comité technique et scientifique de lutte contre le coronavirus. Selon une source bien informée, contactée par Le Site info, « l’Exécutif n’a pas la réponse à cette question, pour la simple raison que l’évolution de la pandémie n’est pas du tout prévisible. Ce qui est sûr, c’est qu’on va s’acheminer au Maroc comme dans le monde, vers des restrictions plus strictes pour les personnes non vaccinées. Le pass sanitaire offre déjà plus de libertés et doit pousser les gens qui ne font pas encore confiance au vaccin à se faire vacciner, surtout si ce sont des personnes âgées. On l’a bien vu, la majorité des personnes qui sont en réanimation ne sont pas vaccinées, elles ont manqué leur rendez-vous ou étaient réticentes. En revanche, les personnes qui ont contracté le covid alors qu’elles ont eu deux doses, n’ont pas souffert de formes graves de la maladie ». En décryptant ces paroles, ont suppose donc que les restrictions en vigueur vont durer assez longtemps, mais que les personnes vaccinées auront de plus en plus de liberté.

Pour rappel, le gouvernement a décidé de prendre une série de mesures préventives, à compter du vendredi 23 juillet 2021 à 23 heures, en vue de lutter contre la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus (covid-19). Ces mesures portent sur l’interdiction des déplacements nocturnes à travers tout le Royaume de 23h à 04h30, à l’exception des personnes exerçant dans les secteurs et activités vitales et essentielles et celles représentant des cas médicaux urgents, a indiqué lundi un communiqué du gouvernement.

En outre, les déplacements entre les préfectures et provinces sont conditionnés à la présentation du passeport vaccinal ou d’une autorisation exceptionnelle de déplacement délivrée par les autorités territoriales compétentes, en plus de l’interdiction des fêtes et mariages, ainsi que des obsèques, avec un maximum de 10 personnes lors des cérémonies d’enterrement.

Ces mesures concernent également le respect d’un maximum de 50 % de la capacité d’accueil dans les cafés et restaurants, les transports publics et les piscines publiques, alors que les rassemblements et les activités dans les espaces ouverts ne doivent pas dépasser 50 personnes. Et ce, avec l’obligation de disposer d’une autorisation délivrée par les autorités locales en cas de dépassement de ce nombre, ajoute le communiqué.

M.F.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page