Maroc

Cités des métiers et des compétences: deux nouvelles unités en projet

L’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) a démarré, lundi, la construction des Cités des métiers et des compétences (CMC) des Régions Tanger-Tétouan-Al Hoceima et Béni Mellal-Khénifra.

Vingt mois. C’est le temps que dureront les travaux de construction des Cités des métiers et des compétences (CMC) des Régions Tanger-Tétouan-Al Hoceima et Béni Mellal-Khénifra. Les deux chantiers ont été lancés, lundi, par l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT). Les deux cités, dont la livraison est prévue dans moins de deux ans, seront érigées sur des terrains respectivement de 12 et 15 hectares. Des terrains qui ont été mis à disposition par les régions concernées dans les villes de Tanger et Béni Mellal, a indiqué l’OFPPT, dans un communiqué. Conçues pour garantir une offre de formation répondant aux spécificités actuelles et futures de chacune des deux régions, les CMC offriront, annuellement, des capacités d’accueil de 3.250 stagiaires pour Tanger-Tétouan-Al Hoceima et 2.920 pour Béni Mellal-Khénifra.


Dans le détail, la CMC Tanger-Tétouan-Al Hoceima mobilisera un budget de 480 millions de DH, dont 78 MDH octroyés par la région.  Pour ce qui est de Béni Mellal-Khénifra, le projet nécessite un budget de 390 MDH, avec un apport de la région de 90 MDH.  Les deux Cités seront dotées d’une charte spatiale novatrice et d’équipements de haute technologie rapprochant les espaces de formation de la réalité de l’entreprise, à même de favoriser l’employabilité des jeunes et la création de valeur au niveau des territoires.

Elles proposent des offres de formation diversifiées et inclusives à travers un large panel de filières de formation, dont la majorité représente de nouvelles spécialités : 87 filières pour Tanger-Tétouan-Al Hoceima, dont 73% sont nouvelles, et 77 filières pour Béni Mellal-Khénifra, dont la moitié se rapporte à de nouveaux métiers. Organisées en pôles sectoriels, les deux cités incluront plusieurs pôles à savoir «Industrie» (avec une minichaîne de production pour Tanger), «Gestion & commerce» avec une Entreprise virtuelle de simulation, «Digital & offshoring» doté d’une Digital Factory, «Tourisme & hôtellerie» avec un hôtel pédagogique et «Agriculture & agro-industrie» avec une ferme pédagogique.

La CMC Tanger-Tétouan-Al Hoceima comprendra un pôle «Pêche» et un autre «Santé» avec un centre de simulation, tandis que celle de Béni Mellal-Khénifra sera dotée de pôles «Logistique et transport» avec des pistes de conduite, «Bâtiment et travaux publics (BTP)» avec une maison intelligente et «Artisanat». Elles abriteront aussi des Maisons de stagiaires, avec des capacités d’hébergement. Rappelons, enfin, que ces projets s’inscrivent dans le cadre du Programme de création de 12 Cités des métiers et des compétences à l’horizon 2023-2024, conformément à la feuille de route pour le développement du secteur de la formation professionnelle, présentée en avril 2019 au roi.

SAMI NEMLI / Les inspirations ECO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page