Maroc

CIMAF double sa capacité de production en Côte d’Ivoire

Le projet de cimenterie réalisé en 18 mois et opérationnel depuis février a nécessité près de 26 millions d’euros (17 milliards FCFA) / D.R.

La deuxième ligne de production de «Ciments d’Afrique» (CIMAF) a été inaugurée mardi à Abidjan. Cette ligne permettra ainsi à CIMAF de doubler sa production, en passant de 500.000 tonnes à 1 million de tonnes de ciment annuellement et en assurant quelque 350 emplois (directs et indirects).

Relevant du groupe Addoha, le projet de cimenterie réalisé en 18 mois et opérationnel depuis février a nécessité près de 26 millions d’euros (17 milliards FCFA). Sur le choix de la Côte d’Ivoire, Anas Sefrioui, PDG du groupe Addoha, a indiqué qu’il «s’est imposé dès le départ grâce à la grandeur de ce pays, mais aussi en raison de l’excellence des relations fraternelles unissant le Maroc et la Côte d’Ivoire».


Le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, présent à l’occasion de l’inauguration, a souligné que cette initiative devra contribuer remarquablement aux efforts du gouvernement ivoirien visant à combler le déficit en la matière et à répondre à une demande de plus en plus pressante, tout en assurant la production de ciment de haute qualité.

Au total, le montant investi dans l’unité de production d’Abidjan est de 40 milliards de FCFA, a souligné Sefroui, ajoutant que «le groupe est en train de réaliser, depuis février dernier, une seconde cimenterie dans la zone portuaire de la ville de San Pedro pour un investissement de près de 35 milliards de FCFA».

L’investissement global du Groupe CIMAF en Côte d’Ivoire dépassera ainsi les 80 milliards FCFA, avec une capacité de production annuelle de ciment de 2 millions de tonnes.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page