Maroc

CFIA Maroc : Une 5e édition orientée efficacité

Le Carrefour des fournisseurs de l’industrie agroalimentaire (CFIA) se tiendra du 27 au 29 septembre, et mettra à l’honneur les nouvelles technologies développées en faveur  du secteur primaire.


Le Carrefour des fournisseurs de l’industrie agroalimentaire (CFIA) tiendra sa 5e édition du 27 au 29 septembre au Centre international des conférences et expositions de Casablanca, sous l’égide du ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime et celui du ministère de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, et sera organisé par la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM).

Cette dernière a tenu une réunion préliminaire à la tenue du salon, présidée par Jean-Marie Grosbois, président de la CFCIM, et Philippe Confais, directeur général de la Chambre, avec comme invité Adil Serraj, directeur du pôle développement au sein du Groupe Serraj, spécialiste national de la pâtisserie artisanale et exportateur confirmé de ces produits vers les marchés européens et ceux de la région MENA. Plusieurs points ont été discutés, dont l’importance du capital humain dans ce type d’industrie, au même titre que l’accompagnement des investisseurs dans le choix de leurs outils de production par des professionnels. Les organisateurs tablent sur la présence potentielle de 5.000  professionnels, représentant une trentaine de pays différents, et de 250 entreprises issues de tous les métiers de l’industrie agroalimentaire. Mettant à l’honneur un secteur primaire en pleine évolution, le CFIA Maroc, événement leader dans son domaine, mettra en relation des professionnels représentant une famille de métiers qui pèse près de 30% de la production industrielle du pays. Cela équivaut à plus de 142 MMDH. 14% de cette production est destinée à l’export.

Dans ce contexte de forte croissance, le CFIA Maroc se propose d’accompagner les entreprises agroalimentaires dans leur déploiement stratégique et de réunir dans un même espace toutes les solutions et innovations répondant à leurs besoins. Seront représentés les secteurs des ingrédients et produits alimentaires intermédiaires (PAI), des équipements, des procédés, des emballages et conditionnements, du stockage, de la manutention et de la qualité et hygiène. Cette 5e édition s’emploiera également à faire valoir les arguments en faveur du rôle sectoriel du Maroc en tant que hub africain.  

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page