Maroc

Bus à haut niveau de service/Agadir : le marché d’acquisition infructueux

À l’issue de la tenue de la commission d’ouverture des plis relatifs à un marché de fournitures, la Société de développement local grand Agadir pour la mobilité et les déplacements urbains a décidé de déclarer la procédure infructueuse en raison de l’offre jugée excessive.

La Société de développement local grand Agadir pour la mobilité et les déplacements urbains a déclaré la procédure infructueuse jugeant l’offre excessive, conformément au règlement de passation de ses marchés. Cette décision intervient après l’annulation de l’appel d’offre n° 07/2021/GAMDU afférent à l’acquisition des Bus à haut niveau de services (BHNS) pour le réseau de transport collectif en site propre (TCSP) du Grand Agadir.


Si la précédente décision d’annulation a été motivée par l’article 45 du règlement des marchés qui stipule que l’autorité compétente peut annuler les appels d’offres en cas de modifications fondamentales des données économiques et techniques des prestations, l’actuelle décision est basée, quant à elle, sur les articles 40 et 41 de ce même règlement, le groupement constitué d’Auto-Nejma Moroc SA et d’Evo Bus GmbH ayant présenté une offre considérée comme excessive.

Selon ledit règlement de passation des marchés, fixant les conditions et les formes ainsi que certaines dispositions relatives à leur gestion et à leur contrôle, l’offre est considérée excessive lorsqu’elle est supérieure de 20% ou plus de l’estimation du coût des prestations établi par le maître d’ouvrage.

La mise en service prévue en juillet 2023
En effet, le montant de l’acte d’engagement dudit groupement, admis à l’issue de l’examen de l’offre technique et écarté par la suite, a été estimé à 201,2 MDH pour la tranche ferme (portant sur l’acquisition de 30 véhicules BHNS) et à 20,7 MDH pour la tranche conditionnelle (relative à l’acquisition de 3 autres véhicules) alors que l’estimation du maître d’ouvrage est de seulement 178,2 MDH. En attendant la relance du marché, la mise en service de la première tranche du BHNS est maintenu pour juillet 2023. À l’instar de l’ancien marché, il s’agit de l’acquisition de trente véhicules BHNS en tranche ferme de 18 à 21m de longueur environ, dans le cadre du projet d’exploitation de la première ligne du BHNS d’Agadir. Pour la tranche conditionnelle, elle porte sur l’acquisition de 3 autres véhicules, en complément de la tranche ferme. Rappelons que les BHNS consistent en des véhicules à articulation simple et à motorisation thermique diesel niveau Euro VI-D minimum ou à motorisation hybride diesel-électrique niveau Euro VI-D minimum. Le maître d’ouvrage délégué, à savoir la SDL «Grand Agadir pour la mobilité et les déplacements urbains» a insisté sur l’intégration locale avec un taux minimum de 5% du montant du marché. Les véhicules acquis devront effectuer un kilométrage annuel moyen de 65.000 km à 80.000 km chacun. Ils sont prévus pour être utilisés pendant une durée de 15 ans à 18 ans.

Pôles d’échanges :lancement des travaux de la place Salam
Sur le plan technique, les véhicules auront une longueur compatible avec les stations, qui sont prévus à 25 m pour celles avec arrêt pour un seul véhicule ou 40 m pour celles avec arrêt simultané de deux véhicules, sachant qu’une zone, réservée aux personnes handicapées, sera équipée d’une commande d’appel facilement accessible, selon le règlement 107R CEPE/ONU niveau minimum 06 CERT.

Par ailleurs, au moment où les travaux des infrastructures avancent dans les différents tronçons, les travaux d’aménagement du pôle d’échange de la place Salam, prévu sur une superficie de 1,2 ha, ont été lancés cette semaine. C’est dans ce contexte que les taxis, se trouvant sur le site des travaux (Place de l’abattoir,) ont été délocalisés provisoirement vers une place aménagée à l’avenue Oued Ziz en face du lycée technique Al Idrissi. Par ailleurs, la Société de développement local Grand Agadir a déjà adjugé, dans le cadre des travaux d’infrastructure de cette première ligne de BHNS, le marché du pôle d’échange du Port de pêche dans le cadre d’un marché de 28,9 MDH TTC alors que celui de la Vallée des oiseaux a été attribué pour 14,7 MDH TTC.

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page