Maroc

Boussaid : La LPL du FMI sera abandonnée

« La Ligne de précaution et de liquidité (LPL) du FMI sera abandonnée en juillet 2018 », annonce Mohammed Boussaid, ministre de l’Economie et des Finances, lors de la conférence débat organisée par le Mouvement Damir, tenue le 27 octobre à Casablanca.

« Au moment de son renouvellement pour deux ans, en juillet 2016, j’ai hésité à signer la demande de la LPL. Puis, je me suis dis qu’une assurance contre les risques est toujours bonne à prendre. Aujourd’hui, je peux vous annoncer que la LPL ne sera pas renouvelé ».


Le ministre des Finances a déclaré également que la LPL coute au Maroc des frais des 120 millions par an, soit 600 MDH depuis sa première signature en 2012.

Pour rappel, le Maroc le dernier accord LPL de deux ans en faveur du Maroc est d’un montant de 3,42 milliards de dollars. « Les autorités marocaines n’ont pas effectué de tirages sur cet accord et elles continuent de le traiter comme un dispositif de précaution », indique le FMI. L’accord arrivera à expiration le 21 juillet 2018.   

 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page