Maroc

BMW Group : Toujours leader mondial du premium

Malgré la rude concurrence menée par ses rivaux directs (Audi et Mercedes), le groupe BMW (marques BMW, Mini et Rolls Royce) a conservé son leadership l’an dernier. À un peu plus de 2,24 millions de véhicules, ses ventes battent même un nouveau record.


En tête du marché mondial de l’automobile haut de gamme depuis plus d’une décennie, le BMW Group (marques BMW, Mini et Rolls Royce) l’est resté au terme de l’année 2015, après avoir livré exactement 2.247.485 véhicules. En croissance de 6,1% par rapport à celui de 2014 (2,1 millions), ce volume a été principalement réalisé par les marques BMW et Mini pour lesquelles 2015 a été la «meilleure année jamais enregistrée», indique le groupe allemand dans un communiqué. Ainsi, la marque BMW atteint 1.905.234 ventes, soit une hausse de 5,2%, tandis que Mini a progressé de 12% à 338.466 unités. Du coup, même en ne comptabilisant que les ventes strictes de la marque BMW, celle-ci reste devant ses deux rivales compatriotes et directes que sont Mercedes (1,87 million d’unités) et Audi (1,8 million). Plus globalement, le groupe munichois tient sa performance à deux raisons : ses ventes soutenues en Europe d’une part, une forte demande pour sa gamme de SUV de l’autre.

Près d’un million de ventes en Europe
Bien que ses livraisons aient augmenté sur tous les principaux marchés, le groupe BMW a surtout tiré profit du fort regain des ventes de véhicule en Europe. Avec pratiquement 1 million d’unités (999.669 exactement), le Vieux continent a représenté 44,5% des volumes du groupe en 2015 et a même constitué sa principale zone de croissance qui s’est chiffrée à 9,4%. Vient ensuite le marché chinois, qui a permis à la firme bavaroise d’écouler 463.736 véhicules. Cependant, ce volume s’avère inférieur à celui d’Audi qui a réalisé près de 32% de ses ventes totales dans l’Empire du Milieu, soit 571.000 unités. Au passage, on retiendra que parmi les trois spécialistes allemands du premium, c’est Daimler (Mercedes-Benz) qui réalise la plus forte croissance annuelle, soit 13,4% avec 221.500 voitures de plus qu’en 2014. Quant aux États-Unis, la firme à l’hélice y a livré quelque 404.500 unités, incluant les gammes BMW, BMW Motorrad (motos), Mini et Rolls-Royce, soit un volume en légère progression par rapport à 2014 (+2,2%).

Une croissance portée par la gamme SUV
Par marque et modèle, les ventes de BMW ont surtout été soutenues par la gamme X et plus précisément le X5, qui a été livré à plus de 168.000 clients (+14,1%) et le X6 qui a été vendu à 46.300 exemplaires (+50%) l’an dernier. Quant au nouveau X4, ses livraisons ont plus que doublé, atteignant un total de 55.050 unités (+153.8%).
Dans le reste de la gamme, la famille Série 2 a réalisé quelque 157.000 ventes l’an dernier, en grande partie grâce à ses variantes monospaces Série 2 Active et Série 2 Gran Tourer qui ont totalisé à elles seules plus de 107.000 unités. Toujours dans la gamme BMW, la gamme Série 4 a vu ses ventes augmenter de 27,4% pour atteindre 152.390 unités, tandis que la gamme électrique «i» a totalisé 29.513 ventes en 2015, avec précisément 24.057 i3 et 5.456 i8.

Enfin, bien que représentant une goutte dans l’océan, les ventes réalisées par l’importateur marocain de ce groupe (Smeia) ont atteint 2.370 véhicules (BMW et Mini) à fin 2015. Une performance dans la mesure où ces livraisons représentent 1,8% du marché total (part de marché historique au Maroc) et font de BMW le leader de la voiture premium, si l’on exclut les ventes réalisées par les vans utilitaires de la gamme Mercedes.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page