Maroc

Baraka: «Le Maroc occupe la 23ème place mondiale en matière d’exposition aux risques hydriques»

Le Maroc est sous l’effet du stress hydrique qui s’accentue au fil des ans. « Sur 165 pays, le Maroc occupe la 23ème place en matière d’exposition à ce phénomène », souligne Nizar Baraka, ministre de l’Equipement et de l’eau. Vu ce constat, il faudrait limiter le gaspillage, mieux mobiliser les eaux conventionnelles et non conventionnelles et faire en sorte qu’on puisse avoir conscience de cette problématique et changer notre comportement, préconise le ministre dans un entretien au journal.

La poursuite de la construction des barrages, la modernisation et le développement des circuits de distribution de l’eau et la mise en exergue de l’effort colossal déployé au niveau du dessalement de l’eau de mer revêtent une importance majeure dans cette situation, a-t-il ajouté.

Dossiers d’investissement : réduction de 45% de la paperasse à partir de 2023



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page