Maroc

Baie de Cocody: Anne Désirée Ouloto impressionnée par l’état d’avancement du projet

Marchica Med a conçu ce projet et en assure l’assistance à maîtrise d’ouvrage./DR

La Côte d’Ivoire est déterminée à poursuivre sa coopération avec le Maroc portant sur la réalisation de projets structurants, a affirmé, vendredi à Rabat, la ministre ivoirienne de la Salubrité urbaine et de l’assainissement, Anne Désirée Ouloto, en visite dans le royaume.
Intervenant au terme d’une rencontre avec le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, et le ministre délégué à l’Intérieur, Cherki Drais, la ministre ivoirienne a souligné que sa visite au Maroc s’inscrit dans le cadre de la poursuite de la coopération qu’entretiennent les deux pays. Elle a mis en avant les projets structurants en Côte d’Ivoire, ayant trait notamment à la réhabilitation de la baie de Cocody, aux problèmes d’assainissement et d’embellissement, outre le développement du secteur touristique.


«Fraîchement nommée ministre de la Salubrité urbaine et de l’assainissement au gouvernement de Côte d’Ivoire, je suis venue au Maroc m’imprégner du dossier de la réhabilitation de la baie de Cocody», a-t-elle expliqué. Anne Désirée Ouloto a dit être «impressionnée» par l’avancement des travaux de ce chantier. 

Fruit de la coopération entre le Maroc et la Côte d’Ivoire, le projet de valorisation de la Baie de Cocody, doté d’une enveloppe budgétaire estimée à 1,7 MMDH (100 milliards de francs CFA), vise la sauvegarde et la valorisation de la baie de Cocody, ainsi que la réhabilitation écologique de la baie et de la lagune Ébrié.

Ce projet concerne aussi la réalisation d’un barrage et d’ouvrages hydrauliques et maritimes, la construction d’infrastructures routières, d’ouvrages de franchissement et d’un viaduc haubané, ainsi que la réalisation d’une marina, d’un parc urbain et de promenades aménagées.

La Société publique marocaine, Marchica Med a conçu ce projet et en assure l’assistance à maîtrise d’ouvrage.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page