Maroc

Axel d’Hauthuille : «Il n’y a pas eu de rupture d’approvisionnement»

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Axel d’Hauthuille. Directeur général de Syngenta Maroc

Comment jugez-vous la réponse du secteur agricole à la crise de la Covid-19 ?
Grâce aux agriculteurs et à leur travail, la crise sanitaire n’est pas devenue une crise alimentaire. Les producteurs au Maroc et dans le monde se sont rapidement adaptés pour continuer à mettre en culture, produire, récolter et exporter, malgré toutes les complications réglementaires et logistiques liées à la crise sanitaire. Grâce à l’agilité de nos équipes, nous avons continué à soutenir les agriculteurs pour qu’ils aient des intrants, des semences performantes et un support technique en dépit de la crise.


Comment Syngenta a-t-elle géré la crise sanitaire au Maroc ?
Face à la crise, le plus gros challenge était de pouvoir continuer à livrer nos clients en semences et produits de protection des cultures. Les agriculteurs ont eu tendance à anticiper leurs commandes pour ne pas se retrouver en rupture de stock. Syngenta Maroc, qui se fournit en grand majorité en Europe, a également anticipé ses importations et maintenu sa chaîne d’approvisionnement sans rupture pour les producteurs. Nous avons également organisé de nombreux webinars avec nos distributeurs et producteurs sur différentes thématiques : gestes barrières contre la Covid-19, culture de la vigne et de la pomme, solutions aux clients face à la crise, outre la tenue de plusieurs formations techniques.

Avez-vous une visibilité quant à l’avenir ? Comment concevez-vous la relance ?
L’agriculture subit la pression de la crise sanitaire et se voit obligée de produire la quantité et la qualité nécessaires de nourriture de manière durable. Cette pression s’est accentuée avec le changement climatique. Nous mettons en place des technologies pour soutenir les agriculteurs, afin d’assurer un redémarrage plus efficace et surtout écologique. Les technologies de transformation comme les semences performantes aident les agriculteurs à être plus résilients. Nous fournissons dans ce sens les intrants, l’innovation et la formation nécessaires. Au Maroc, Syngenta a formé plus de 2.300 agriculteurs à la santé, à la sécurité et aux bonnes pratiques agronomiques afin que l’agriculture et la biodiversité prospèrent ensemble. Nous aidons les agriculteurs à lutter contre le changement climatique, par exemple, en les dotant de bonnes pratiques agronomiques qui aident à maintenir le carbone dans le sol. 

Sanae Raqui / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page