Maroc

Aousserd : une caravane médicale fait halte à Bir Guendouz

Près d’une centaine de personnes ont bénéficié d’une caravane médicale pluridisciplinaire organisée, la semaine dernière, par l’Association marocaine d’endo-urologie au profit de la population de la commune rurale de Bir Guendouz, dans la province d’Aousserd.

La fin de l’année est placée sous le signe de la solidarité pour la population de la commune rurale de Bir Guendouz (province d’Aousserd). L’Association marocaine d’endo-urologie (AMEU) a organisé, la semaine dernière, une caravane médicale pluridisciplinaire. Près d’une centaine de personnes habitant la commune rurale de Bir Guendouz (province d’Aousserd) en ont bénéficié. Initiée en collaboration avec la Direction régionale de la santé et en coordination avec les autorités locales, cette initiative s’inscrit dans le cadre du rapprochement des services médicaux et de la population, notamment des catégories démunies, en vue de les faire bénéficier de nouvelles techniques en urologie. Les enfants, les femmes et les personnes âgées sont aussi particulièrement ciblés. Ainsi, l’AMEU a distribué une tonne de médicaments destinés à la lutte contre la pandémie de Covid-19, en plus d’un lot de 100.000 bavettes et 300 litres de solution hydroalcoolique. Des traitements contre les maladies de la prostate, de l’hypertension artérielle, du diabète ont été prescrits. Cette caravane a mobilisé un staff composé de huit cadres médicaux dans différentes disciplines, précisant que, parmi les maladies diagnostiquées lors de ces consultations, figurent les infections urinaires et génitales, les calculs rénaux et les affections de la prostate.


De même, les médecins de l’association ont effectué avec succès, à l’Hôpital Hassan II de Dakhla, deux opérations chirurgicales de résection transurétrale de la prostate, via la technique bipolaire et vaporisation, ainsi q’une fragmentation et élimination du calcul vésical par laser. Un staff médical supervisé par le professeur Rabii et composé des chirurgiens urologues Dr Mohammed Hicham Mouqtassid et Dr Aissam Goultaiene, ainsi que d’infirmiers spécialisés en anesthésie et réanimation, a effectué ces deux interventions chirurgicales sur deux patients sexagénaires, qui souffraient de l’adénome de la prostate (une augmentation de volume de la prostate qui survient le plus souvent chez l’homme de plus de 50 ans), nécessitant le recours à l’endoscopie. Ces interventions s’inscrivent aussi dans la cadre de la formation continue menée par l’AMEU. Elles consistent notamment à former des médecins capables d’effectuer ce genre d’actes chirurgicaux afin d’éviter le déplacement des malades de la région vers d’autres villes. «Cette caravane vise à rapprocher les services de santé des populations, en particulier les catégories vulnérables. Des séances de conseil et d’orientation médicaux ont également été organisées afin de sensibiliser à l’importance de la prévention des maladies et aux bons comportements sanitaires», a déclaré Redouane Rabii, président de l’AMEU et chef du service d’urologie de l’Hôpital Cheikh Khalifa à Casablanca.

Par ailleurs, l’association a visité le poste-frontière El Guerguarat pour réitérer son attachement indéfectible à l’intégrité territoriale du royaume, tout en exprimant son soutien total et inconditionnel à la cause nationale. À cette occasion, les membres de l’AMEU ont distribué à titre gracieux des masques aux conducteurs de camions de transport de marchandises.

Sami Nemli avec MAP / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page