Maroc

Amzazi promet de ramener le taux de déperdition scolaire à 3%

 

Lors de la présentation d’un bilan d’étape hier à Rabat, le ministre de l’Education nationale a mis en exergue les mesures qui seront mises en œuvre pour une école de la réussite.


Le ministre de l’Education nationale a présenté hier à Rabat, à l’occasion de la 15ème session du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique, un bilan d’étape de la réforme de l’enseignement. Il a mis en avant un long chapelet de mesures sous formes de leviers.

Said Amzazi a annoncé qu’un grand travail a été accompli en matière de lutte contre la déperdition scolaire avec pour objectif de le ramener à 3% à l’horizon 2025.

Dans la même veine, le ministre a expliqué que 60% des 916 internats aujourd’hui en fonction se trouve dans le monde rural avec l’objectif de passer à 92% afin de permettre au plus grand nombre d’enfants dans le rural de persévérer sur les bancs de l’école. Quant au chantier de l’enseignement préscolaire, le ministre a expliqué qu’un budget de 1,3 MMDH y a été affecté pour inscrire 120.000  enfants additionnels. Ceci dans la perspective de le rendre obligatoire dans un avenir proche.

S’agissant des classes surchargées, Amzazi a promis qu’en 2021, il n’y aura aucune classe avec plus de 40 élèves. Idem pour les classes en préfabriqué qui devront disparaitre à ce même horizon. Pour y arriver et dès cette année 2019, pas moins de 1780 institutions scolaires seront mises à niveau.

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page