Maroc

Amnistie générale pour les agriculteurs de cannabis: Pourquoi le PAM a-t-il demandé le report de son projet de loi?

L’équipe du parti d’authenticité et de modernité à la Chambre des conseillers a soumis une demande de report de la soumission de la proposition de loi relative à une amnistie générale pour les agriculteurs de cannabis, quelques heures avant sa présentation devant la commission justice et législation de la Chambre des conseillers.

Lors de la réunion de ce 8 janvier, le houleux dossier sur la culture du cannabis était d’actualité. Ladite réunion était en effet programmée afin de permettre au Chef de gouvernement, Saad Dine El Otmani d’examiner les propositions du Parti authenticité et modernité quant à l’application d’une «amnistie générale au profit des agriculteurs de cannabis» et la «légalisation de la culture de cette plante». 


Sur la dernière ligne droite précédent cette réunion, c’est le conseiller parlementaire du PAM Larbi El Mharchi, qui avait par ailleurs précédemment soumis ce texte, qui en a demandé le report jusqu’à ce qu’une autre proposition de loi soit déposée au sein de la commission de l’agriculture. Il s’agit du texte devant proposer la légalisation de la culture de cannabis, compte tenu de l’existence d’un lien entre les deux textes.

Cette proposition reportée prévoit l’amnistie pour toute personne qui a été poursuivie en justice, arrêtée ou jugée sur la base des dispositions du dahir du 21 mai 1974, qui criminalise la production et la culture du kif au Maroc, où un certain nombre d’agriculteurs dans les régions du nord souffrent de multiples problèmes avec les autorités en raison de leur statut actuel.

Pour rappel, du côté du PAM et de l’Istiqlal, le dossier de la légalisation de la culture du cannabis à des fins médicinales au Maroc a été défendu pendant 4 ans.

 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page