Maroc

Allianz Maroc : de fortes ambitions pour le Royaume

Allianz Maroc ambitionne de consolider sa présence sur les segments de clientèle actuellement desservis, mais également sur de nouveaux segments de marché où la compagnie n’était pas particulièrement présente et ce, en élargissant sa gamme de solutions pour mieux les adresser.

Après un repositionnement stratégique en début d’année, coïncidant avec l’arrivée d’une nouvelle direction générale, Allianz Maroc a revu ses priorités stratégiques et a défini une nouvelle feuille de route avec de nouveaux relais de croissance. «Nous avons pu gagner en croissance tout en préservant nos exigences de profitabilité technique.

En 2022, notre compagnie a connu une réorganisation visant à lui permettre de gagner en efficacité et en agilité, tout en faisant bénéficier nos assurés d’un niveau de service en constante évolution», affirme d’emblée Claudio Braidotti, CFO Allianz Maroc. Ainsi, en juillet dernier, Allianz Maroc a lancé une nouvelle offre automobile Grand Public, en plus d’une seconde offre, dédiée aux fonctionnaires.

Par ailleurs, la compagnie a revu le niveau de délégation, l’attractivité et la complétude de ses offres destinées aux petites et moyennes entreprises. De son côté, le Marché Vie et Santé continue à se développer, notamment par le lancement de nouveaux produits comme les Unités de Compte, cela à travers la collaboration étroite avec les partenaires bancaires de la compagnie.

Plusieurs initiatives numériques lancées
La digitalisation est au centre de la stratégie du groupe Allianz et par-là de celle d’Allianz Maroc. A cet effet, la compagnie a mis en place de nombreuses initiatives numériques. «Nous pouvons citer la toute nouvelle application mobile dédiée au suivi des contrats d’épargne, ou encore la virtualisation du poste de travail pour les collaborateurs internes qui rentre dans le cadre du plan d’amélioration de la disponibilité et des services dispensés aux clients», assure Samir Ifzarne, CIO Allianz Maroc.

Par ailleurs, d’autres chantiers de délégation au réseau d’intermédiaires, ainsi que d’automatisation et de simplification sont en cours chez la compagnie d’assurance.  Pour le CIO d’Allianz «la digitalisation est en marche et va s’accélérer avec l’ouverture aux interactions digitalisées entre les compagnies et l’écosystème du secteur».

Elle répond à divers besoins des acteurs clés du secteur et des clients en premier lieu. Les initiatives de modernisation des systèmes d’information au niveau des compagnies constituent indubitablement le principal levier de la digitalisation. «Ces projets avaient déjà démarré dès l’apparition des smartphones et des possibilités qu’ils ne cessent d’apporter en termes de bases technologiques.

Le secteur continue d’investir dans l’adoption de services qui permettent l’interaction digitalisée avec le client», estime Samir Ifzarne dans cette perspective.  Cela dit, l’existence de la technologie et son adoption sont certes des prérequis, mais ne garantissent pas le succès d’une stratégie de digitalisation. «Il s’agit surtout d’adapter les processus pour tous les intervenants dans la chaîne de valeur des services.

Aussi, la gestion du changement au niveau des rôles et des activités impactées se révèle être un facteur clé. Bien entendu, disposer des équipes compétentes et motivées pour gérer la transformation digitale est un élément essentiel», note le CIO d’Allianz. Par ailleurs, la sécurité de l’information s’impose dans la liste des prérequis à prendre en considération dès le démarrage.

Les ambitions
A l’avenir, Allianz Maroc ambitionne de poursuivre sa stratégie de développement avec pour but de proposer à ses assurés des solutions assurancielles plus étoffées et compétitives sur le marché. «Nous avons l’ambition de consolider notre présence sur les segments de clientèle actuellement desservis, mais également sur de nouveaux segments de marché où nous n’étions pas particulièrement présents, et ce, en élargissant notre gamme de solutions pour mieux les adresser», confirme Claudio Braidotti, CFO Allianz Maroc.

Pour y parvenir, la compagnie s’appuiera sur son réseau exclusif comme pilier de sa croissance. Le renforcement de son maillage territorial et des capacités de ses points relais figurent également dans la liste de ses priorités stratégiques.


Les synergies du rapprochement entre Allianz et Sanlam

Allianz, leader mondial de l’assurance et de la gestion d’actifs avec un siècle d’histoire en Afrique, et Sanlam, leader panafricain des services financiers non bancaires, ont convenu de combiner leurs opérations actuelles et futures sur le continent afin de créer la plus large entité de services financiers non bancaires panafricaine. A travers ce partenariat, les clients en Afrique bénéficieront de l’expertise et de la solidité financière de deux marques reconnues et résilientes.

La joint-venture regroupera les entités d’Allianz et de Sanlam dans les pays africains où l’une ou les deux compagnies sont présentes, notamment au Maroc. Les opérations combinées d’Allianz et de Sanlam donneront naissance à un acteur de services financiers non bancaires panafricain de premier plan, opérant dans 29 pays à travers le continent. La joint-venture représentera le plus important acteur d’assurance panafricain et se positionnera parmi les trois premiers sur la majorité des marchés où elle opère. Il est ainsi prévu d’atteindre une valeur totale combinée de capitaux propres du groupe d’environ 2 milliards d’euros.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page