Maroc

Aïd Al-Adha : le Timahdit, la légende du Moyen-Atlas

À l’approche de l’Aïd Al-Adha, un engouement particulier règne dans la région de Fès-Meknès autour de la race ovine Timahdit. Fierté nationale, ce mouton au pelage immaculé et à la tête brune, originaire du Moyen-Atlas, attire les foules venues des différents régions pour acquérir cet animal réputé pour sa chair savoureuse.

À quelques jours de l’Aïd Al-Adha, la quête du mouton idéal s’intensifie. Dans le paysage foisonnant de races ovines du Maroc, une star se démarque dans la région de Fès-Meknès, il s’agit du Timahdit. Originaire des régions montagneuses du Moyen-Atlas, ce mouton au pelage immaculé et à la tête brune est une véritable fierté nationale.

Le Timahdit, avec son poids imposant et ses cornes majestueuses, incarne la force et la résistance. Son adaptation remarquable aux conditions rudes des steppes marocaines, sa résistance à la sécheresse et sa rapidité de croissance en font un allié pour les éleveurs. Mais ce qui séduit réellement les Marocains, c’est la saveur exceptionnelle de sa viande. Une chair tendre, fruit d’une alimentation naturelle et traditionnelle.

Une renommée qui s’étend bien au-delà de son berceau d’origine
«La renommée du Timahdit s’étend bien au-delà de son berceau d’origine. Chaque année, des clients venus de tout le Maroc se pressent pour acquérir leurs moutons auprès des éleveurs spécialisés», nous explique Ayoub, éleveur spécialisé dans la race Timahdit à Ben Smim (province d’Ifrane), soulignant que des villes comme Azrou, Ifrane, Boulmane ou encore Taza, sont devenues des lieux de pèlerinage pour les amateurs de cette race.

L’éleveur nous précise que parmi les qualités de cette race, il y a notamment le poids. En effet, les brebis adultes affichent généralement une moyenne d’environ 45 kg, et les mâles entre 70 et 90 kg. D’un point de vue phénotypique, la race Timahdit présente des caractéristiques distinctives. Elle arbore une queue fine et élancée, contrastant avec une tête de taille moyenne. Cette dernière revêt une teinte brune particulièrement reconnaissable.

Un engouement sans précédent
À Aïn Toumliline, au cœur même du berceau de la race Timahdit, Adil perpétue avec passion l’élevage de cette espèce. Comme de nombreux professionnels de la région, il vante les multiples qualités de ces moutons résistants à la sécheresse et très rentables.

«Cette race est non seulement prisée localement, mais elle est également très demandée dans l’ensemble du Royaume», souligne l’éleveur.

À l’approche de l’Aïd Al Adha, Adil fait d’ailleurs face à un engouement sans précédent. «Chaque année, nous enregistrons une demande phénoménale pour le Timahdit. Cette fois, j’ai déjà écoulé mes 250 têtes avant même l’ouverture des souks dédiés à l’Aïd», se réjouit-il.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations ÉCO


whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

Évolution des prix des fruits et légumes à Casablanca



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page