Maroc

Agence nationale des eaux et forêts : la BEI approuve un financement de 100 millions d’euros

La Banque européenne d’investissement (BEI) a récemment approuvé un financement de 100 millions d’euros pour le projet de préservation des ressources naturelles au Maroc, au profit de l’Agence nationale des eaux et forêts (ANEF). 

L’Agence nationale des eaux et des forêts (ANEF) vient de recevoir un soutien financier de la Banque européenne d’investissement (BEI). L’institution internationale a approuvé un financement de 100 millions d’euros pour un projet ambitieux visant à promouvoir la durabilité environnementale, la préservation des écosystèmes et l’amélioration des conditions de vie des populations locales.

Ce projet, relevant de la Fenêtre d’Investissement 1 du Mandat Global Europe-NDICI, s’inscrit dans le cadre de l’Initiative Team Europe sur le Partenariat Vert. Il complétera également le projet «Terre Verte» financé par l’UE. L’objectif principal de ce financement est de soutenir des investissements dans les parcs nationaux et la gestion des bassins versants, en mettant particulièrement l’accent sur les régions montagneuses.

Le projet vise à renforcer les infrastructures, réduisant ainsi les risques d’inondations et d’érosion, et améliorant la résilience des écosystèmes aux changements climatiques. Une attention particulière est accordée à l’impact social, notamment en termes d’égalité des sexes.

Selon l’évaluation initiale de la BEI, le projet pourrait créer des opportunités d’emploi significatives pour les femmes. Ce point sera examiné de manière approfondie lors de la phase d’évaluation du projet, afin de garantir un impact positif sur l’égalité des sexes, conformément aux normes environnementales et sociales de la BEI. Le projet s’aligne également sur les objectifs de la BEI en matière d’action climatique et de durabilité environnementale.

En favorisant l’adaptation au changement climatique, l’utilisation durable et la protection de l’eau et des ressources marines, ainsi que la préservation et la restauration de la biodiversité et des écosystèmes, il contribuera de manière significative aux efforts mondiaux en faveur d’un environnement plus sain et résilient. En tant que prêt direct au Royaume du Maroc, ce projet bénéficie de la garantie globale du Fonds européen pour le développement durable Plus (EFSD+).

Cette approbation souligne le caractère crucial de l’opération, considérée comme une priorité absolue par le gouvernement marocain. Elle s’inscrit aussi dans le cadre du Nouveau modèle de développement, en particulier en ce qui concerne la diversification économique et le développement régional pour une résilience accrue et une durabilité des ressources.

Pour rappel, l’ANEF a démarré ses activités en 2022, après sa création en 2021. Elle prône un nouveau mode de gouvernance du domaine forestier qui implique les conseils régionaux et communaux, aux fins de répondre aux exigences de la gestion participative des divers écosystèmes forestiers du pays.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

FLO Retail & Shoes : ouverture d’une succursale au Morocco Mall



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page