Maroc

Agadir/PDU : nouvel emplacement pour la Piscine olympique

La Piscine olympique d’Agadir élira finalement domicile dans le pôle sport jouxtant le Grand stade d’Agadir, au lieu du quartier founty.

Initialement prévue sur sept ha dans le quartier Founty d’Agadir, la Piscine olympique élira donc domicile ailleurs, en l’occurrence au niveau du pôle sport jouxtant le Grand stade d’Agadir. C’est du moins ce qui est ressorti du marché des études et suivi technique des travaux de construction, relancé par la Société de développement local Agadir Souss-Massa Aménagement.

Pour rappel, ce marché a été déjà adjugé à hauteur de plus de 2,6 MDH depuis le 18 mars 2022. Faisant partie du sixième axe du Programme de développement urbain (PDU) 2020-2024 d’Agadir, lié au renforcement des équipements sociaux de base et à l’amélioration du cadre de vie, la création de la Piscine olympique était précédemment programmée au quartier Founty à l’issue du lancement de l’avis du concours architectural (n°01/2021/s2a) portant sur la réalisation des études architecturales, et suivi des travaux de construction de ce projet.

Cette piscine sera réalisée sur un terrain couvrant 68.800 m² dont 10.500 m² de surface de plancher approximatif. Ce projet sera érigé à proximité de la grande salle couverte de type arena d’une capacité d’environ 3.000 places près de la zone du Grand stade.

La SDRT lance l’étude d’exploitation et de gestion
En attendant le lancement des travaux, la Société de développement régional touristique (SDRT) a déjà lancé l’étude pour la définition du mode de gestion et d’exploitation de la Piscine olympique de la ville d’Agadir. L’objectif est d’apporter des réponses concrètes à la question de la gestion et de l’exploitation de cette infrastructure sportive. À l’instar du Grand stade d’Agadir, la Piscine olympique permettra d’accueillir des manifestations d’ordre international conformément à la réglementation technique des piscines qui est fixée par la Fédération internationale de natation (FINA). La capacité totale d’accueil des spectateurs est de 1.710 places assises.

Par ailleurs, l’étude sera menée dans un délai global maximal de deux mois et demi. Elle porte sur trois phases, à savoir l’établissement de l’état des lieux, un benchmark et la définition du montage juridique, institutionnel et financier de l’exploitation de cette infrastructure, en plus de l’élaboration du dossier de l’appel à manifestation d’intérêt.

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page