Maroc

Agadir : l’UIZ lance la consultation architecturale pour le Futur Water IRT

Estimé à 11,2 MDH, l’Institut national pour la recherche scientifique et technologique en eau (Water IRT) sera implanté dans la réserve foncière de l’Université Ibn Zohr au sein du campus universitaire d’Ait-Melloul. Le projet, prévu sur une superficie d’environ 6.000 m2, sera réalisé avec le concours de 15 partenaires, dont six universités et ministères.

L’Université Ibn Zohr d’Agadir comptera bientôt parmi les établissements sous sa tutelle l’Institut national pour la recherche scientifique et technologique en eau (Water IRT), construit en partenariat avec d’autres opérateurs dans le domaine de l’eau, au sein de la région Souss-Massa où le stress hydrique demeure une problématique structurelle.

La consultation architecturale pour la conception et le suivi des travaux vient d’être lancée. Estimé à 11,2 MDH hors taxes sous forme de budget prévisionnel maximum pour l’exécution de ses travaux, le bâtiment du futur Water IRT sera implanté dans la réserve foncière de l’Université Ibn Zohr au sein du campus universitaire d’Aït-Melloul.

L’emplacement prévu est un terrain situé dans la forêt d’Admin, sur la route d’Azrou. Il est d’une superficie totale d’environ 25 ha. La partie sur laquelle sera édifiée l’IRT est d’environ 6.000 m2. Notons que le projet sera réalisé avec le concours de 15 partenaires, dont six universités marocaines et départements ministériels.

Un groupement d’intérêt public (GIP)
Selon le programme de consultation architecturale ouverte lancé par l’université Ibn Zohr, Water IRT a pour ambition de devenir un pôle d’excellence en matière de recherche et d’innovation dans le domaine de l’eau, contribuant aux avancées de la connaissance scientifique et à l’expertise en la matière, et mobilisant la communauté scientifique sur les enjeux de développement durable en matière d’eau et le renforcement des compétences dans le domaine de la Recherche et Développement et l’innovation.

L’institut se conçoit comme un groupement d’intérêt public (GIP) doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière. Le projet englobe un certain nombre de partenaires impliqués dans la recherche scientifique et/ou technologique dans le domaine de l’eau.

L’établissement travaillera aussi en partenariat avec des organismes nationaux, régionaux et internationaux. Il comprendra un centre documentaire régional dans le secteur de l’eau. Le futur institut sera un espace dédié à la formulation de projets, à la formation de nouvelles équipes, à l’orientation des études et de la recherche, ainsi qu’à la programmation d’actions sur la base d’une politique contractuelle avec les autres départements, les universités, les entreprises, les institutions de développement, au Maroc et à l’étranger.

Les autres détails du projet
L’aménagement du site du futur Water IRT prévoit 40 à 60 places de stationnement en plein air, réparties sur le site de l’IRT, et desservant les différentes entités du projet pour l’accueil des chercheurs, personnel et visiteurs. De plus, le bâtiment sera orienté de manière à ce que l’entrée principale soit située sur la voie principale du campus universitaire.

Cette entrée abritera l’administration, qui jouera un rôle central dans la gestion quotidienne et l’accueil des visiteurs. Une seconde entrée sera prévue à l’arrière du bâtiment pour le hall technologique. Ce hall sera dédié aux activités de recherche avancée et à l’innovation technologique, nécessitant ainsi un accès distinct.

La connectivité avec le reste du campus sera également assurée par des chemins piétonniers et des accès pour les véhicules, incluant les parkings pour le personnel et les visiteurs en plus de l’aménagement des espaces verts et des aires de détente, contribuant à la qualité de vie sur le campus.

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO


whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

Évolution des prix des fruits et légumes à Casablanca



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page