Maroc

Affaire Pégasus : le Maroc disculpé par l’enquête du Parlement européen

Sept mois après son déclenchement, l’enquête de la Commission du Parlement européen, portant sur les  accusations d’espionnage via le logiciel Pegasus, s’est achevée. La commission exonère les autorités marocaines dans l’affaire Pegasus, faute de preuves claires et convaincantes.

Dans son rapport préliminaire, la Commission européenne indique n’avoir pu détecter aucune preuve d’intrusion indiquant l’implication du Maroc dans les téléphones mobiles du Chef du gouvernement espagnol Pedro Sánchez et de ses ministres de l’Intérieur, de la Défense et de l’Agriculture.

Immobilier : pourquoi les prix sont en hausse continue ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page