Maroc

Administration: nouvelles modalités pour la prise de rendez-vous

En coordination avec l’agence du développement du digital, le gouvernement vient de lancer une nouvelle plateforme de prise des rendez-vous.

L’amélioration de l’accueil ainsi que la réduction des délais d’attente des usagers devra franchir un cap supplémentaire, après le lancement conjoint, par l’ADD et le département chargé de la Réforme de l’administration, d’une nouvelle plateforme de prise des rendez-vous. La nouvelle procédure découle du souci de l’Exécutif «de promouvoir les services numériques en ligne, et cela, afin d’optimiser les flux des usagers et d’assurer une meilleure gestion de leurs demandes», indique l’argumentaire du département de tutelle. Deux modalités sont proposées pour l’accueil sur rendez-vous, que sont le présentiel en prenant rendez-vous dans le siège de l’entité chargée du traitement de la demande, ou l’option d’un rendez-vous à distance qui permet à l’usager de prendre contact sur rendez-vous par visioconférence avec le représentant chargé du traitement», indiquent les nouvelles mesures.


Outre la demande de documents, la nouvelle plateforme permet aussi d’obtenir des consultations juridiques, ainsi que des demandes d’information. D’autres rubriques concernent essentiellement la consultation des appels d’offres et le suivi des réclamations. Les services en ligne qui seront offerts pour les consultations juridiques concernent, quant à elles, la prévoyance sociale et le recours contentieux, dans l’objectif de mieux orienter les usagers. Pour les dates de mise en œuvre des demandes, la plateforme offre la possibilité aux citoyens de savoir la date de livraison du document ou de l’information demandée. À noter que pour les consultations administratives, les personnes morales disposent de la possibilité de connaître en ligne plusieurs types de statistiques, notamment celles relatives à l’octroi des aides et des subventions.

Pour rappel, le nouveau dispositif de prise des rendez-vous découle du plan d’action qui a été tracé en vue d’améliorer le seuil de traitement des demandes, de même que le volume de plaintes mensuelles, centralisées
par le portail national, devra se stabiliser.

Younes Bennajah / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page